Sourate Al Fatiha - Ouverture

Sourate 1, la sourate Ouverture contient 7 versets.

Bismi allah

1 Au nom d´Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1 بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ

2 Louange à Allah, Seigneur de l´univers.

2 الْحَمْدُ لِلَّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ

3 Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,

3 الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ

4 Maître du Jour de la rétribution.

4 مَالِكِ يَوْمِ الدِّينِ

5 C´est Toi [Seul] que nous adorons, et c´est Toi [Seul] dont nous implorons secours.

5 إِيَّاكَ نَعْبُدُ وَإِيَّاكَ نَسْتَعِينُ

6 Guide-nous dans le droit chemin,

6 اهْدِنَا الصِّرَاطَ الْمُسْتَقِيمَ

7 le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.

7 صِرَاطَ الَّذِينَ أَنْعَمْتَ عَلَيْهِمْ غَيْرِ الْمَغْضُوبِ عَلَيْهِمْ وَلَا الضَّالِّينَ

sadaka allah

Règles de tadjweed pour Al Fatiha

On explique ici quelques règles de Tadjwide pour bien réciter sourate Al Fatiha pour les débutants. Ci-dessous la vidéo suivie d’un résumé.

Au nom de Dieu le miséricordieuse le très miséricordieuse, et Paix sur son Messager. Salem mes frères et sœurs, on va essayer d’apprendre,ensemble, à lire le coran , et on va apprendre en pratiquant. L’idée est de lire ensemble et avancer, à chaque aya on va essayer de donner une règle ou expliquer un concept.

Première Ayate (verset) : » بِسْمِ اللَّهِ الرَّحْمَٰنِ الرَّحِيمِ » , la première règle que nous avons est la récitation du mot « Allah’. En arabe la lettre « Lem » (L) est prononcée comme on prononce en français le « l » dans « Le » pas comme dans « La ».

La difficulté est que nous avons en français un « L » grave comme dans « La » et un « L » plus doux comme dans « Le », « Lait’ etc. En arabe nous avons que des L doux. Cependant il y a une seule exception dans le Coran pour le mot « Allah ». On lit Allaho avec un L grave. Cette exception a, elle aussi, une exception : si avant « Allah » on a la voyelle « I » (l’équivalent d’une kasra en arabe) le « L » de « Allah » redevient doux.

الْحَمْدُ لِلَّهِ رَبِّ الْعَالَمِينَ : Pareil, ici nous avant « Allah » précédé par un « i » donc la prononciation du « L » est douce.

 مَالِكِ يَوْمِ الدِّينِ : Ici nous avons une autre règle. Il existe deux façons de lire ce mot : « maliki » et « maaliki ». Au fait la différence dans le son et la lecture « Maaliki » est l’allongement du son du « mime » 2 temps. On appelle ça El Med.

 إِيَّاكَ نَعْبُدُ وَإِيَّاكَ نَسْتَعِينُ : Il faut faire attention à la chedda (lettre doublé), il ne faut pas tomber dans le piège de la facilité et lire un seul « Ya », mais il faut faire l’effort de bien prononcer les deux « Ya ».

 اهْدِنَا الصِّرَاطَ الْمُسْتَقِيمَ : Pour ce verset, il faut bien lire le اهْدِنَا avec un « i » au début et bien l’articuler. L’autre point est dans le mot الصِّرَاطَ , en arabe nous avons la lettre « ص » son équivalant phonétique en français est le son « s » dans « SA », qu’il faut différencier de la lettre « س » qui est plus douce et qui se rapproche le plus au son « s » dans « SE ».

صِرَاطَ الَّذِينَ أَنْعَمْتَ عَلَيْهِمْ غَيْرِ الْمَغْضُوبِ عَلَيْهِمْ وَلَا الضَّالِّينَ : comme pour « Maaliki », il un med dans le mot « الضَّالِّينَ » à cause de la chedda (dédoublement de lettre). Donc il faut allongé le son de la lettre « DA » six temps, comme si on prononcer six fois le son « ض ».

D’après ‘Oubâda Ibn Sâmit (que Dieu l’agrée), l’Envoyé de Dieu (paix et bénédiction de
Dieu sur lui) a dit : « La prière de celui qui n’a pas récité Al-Fâtiha (le premier chapitre du
Coran) n’est pas valable ». Sahih Muslim

2Lire sourate Al Baqara