Suivez nous

Actualité

Une journaliste chrétienne tuée par les forces israéliennes en Cisjordanie

Publié

le

Une journaliste chrétienne d’Al Jazeera a été tuée mercredi par des tirs de l’armée israélienne en Cisjordanie occupée, a annoncé le ministère palestinien de la Santé.

Shireen Abu Aqleh
Shireen Abu Aqleh journaliste d’Aljazeeura

Selon un communiqué du ministère, Shireen Abu Aqleh, 51 ans, a reçu une balle dans la tête alors qu’elle couvrait les raids israéliens dans la ville de Jénine.

Un autre journaliste, Ali Al-Samoudi, qui travaille pour le journal Quds basé à Jérusalem ; a été abattu dans le dos, a indiqué le ministère.

Plus tôt mercredi, les forces israéliennes ont attaqué la ville de Jénine pour arrêter un Palestinien ; déclenchant ainsi des affrontements avec des habitants en colère.

L’armée israélienne a déclaré dans un communiqué qu’elle « enquêtait sur l’incident ».

En effet, un communiqué militaire indique que les forces armées, en coopération avec le service de sécurité intérieure du Shin Bet et les gardes-frontières, ont travaillé « dans les dernières heures dans le camp de réfugiés de Jénine et près du village de Burqin, et dans plusieurs autres zones de Cisjordanie pour arrêter des personnes recherchées ».

L’armée a laissé entendre que la journaliste chrétienne d’Al Jazeera ; aurait été abattue ; par des Palestiniens alors qu’ils affrontaient les forces israéliennes, qui « ont riposté par le feu, sans faire de victimes ».

Toutefois, le chef du bureau d’Al Jazeera à Ramallah, Walid al-Omary, a déclaré ; qu’il n’y avait pas eu de tirs effectués par des hommes armés palestiniens ; contestant une déclaration israélienne qui faisait référence à cette possibilité.

Ne ratez plus nos articles !

Abonnez-vous à notre Newsletter mensuelle.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.