Suivez nous

Société

Sultanat d’Oman : retour de la prière du vendredi dans les mosquées

Publié

le

Les prières du vendredi ont eu lieu dans un certain nombre de mosquées du Sultanat d’Oman ; à 50% de leur capacité, pour la première fois depuis 18 mois ; tout en respectant les procédures de précaution approuvées par le comité scientifique omanais.

En effet, l’agence de presse d’Oman a rapporté que les rituels de prière du vendredi avaient lieu ; tout en respectant la période spécifiée, en ouvrant la mosquée une heure et demie avant la prière du vendredi ; tout en la fermant 30 minutes après la prière.

Les instructions prévoyaient en effet, que la durée du sermon ne dépasse pas 10 minutes ; et que la prière ne dépasse pas 15 minutes, l’obligation pour les fidèles d’entrer dans la mosquée ; en vérifiant qu’ils ont reçu au moins une dose du vaccin anti-corona.

Les Omanais ont exprimé leur joie au retour de la prière du vendredi, en lançant un hashtag ; sur la plateforme Twitter, portant le titre « #Friday_Prayer ».

En effet, depuis plus d’un mois, les citoyens et résidents du Sultanat attendent le retour des prières du vendredi ; suspendues depuis le début de la pandémie de Corona dans le Sultanat.

Les médias sociaux ont été témoins de nombreux appels, au cours de la période récente, pour autoriser à nouveau les prières du vendredi, et ce suite à la baisse des chiffres de la pandémie ainsi que l’ouverture des activités commerciales.

Par ailleurs, le 19 septembre, Oman a annoncé que les mosquées seraient autorisées à rouvrir pour effectuer ; les prières du vendredi, après environ un an et demi d’interdiction, en raison surtout des répercussions de la pandémie de Corona.

Il convient de noter que les prières du vendredi ont été suspendues au Sultanat le 15 mars 2020 ; et deux jours plus tard, le Comité scientifique a pris la décision de fermer toutes les mosquées ; à l’exception de l’appel à la prière.

Le 10 novembre 2020, le comité a décidé de rouvrir progressivement les mosquées après leur fermeture ; tout en continuant à ne pas organiser les prières le vendredi.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *