Suivez nous

Politique

Les Républicains accusent les musulmans d’épuration ethnique

Publié

le

Les enchères sont ouvertes pour préparer les présidentielles de 2022. Après les attaques répétées d’Eric Zemmour, le premier parti de droite « les LR » accuse cette semaine via son vice président les musulmans de France d’épuration ethnique des « natif ».

Gilles Platret, Vice-Président LR et  maire de Chalon-sur-Saône, déclarait lors de son passage le 5 octobre ; sur Cnews « Arrêtons de nous bercer de mots et regardons la réalité en face ; dans certains quartiers, nous assistons à une véritable épuration ethnique, des individus de culture islamique chassant par l’insulte, la menace et la violence la population d’origine française. ».

Comme les mots ont un sens, il faut rappeler ainsi à monsieur Platret que l’épuration ethnique est une violation ; du droit international qui vise à prendre possession d’un territoire en déplaçant ; ou en assimilant par la force le groupe ethnique qui l’occupe, comme c’était le cas au Rawanda.

Une contradiction et un propos irréfléchi, car une bonne partie des musulmans de France sont des français dit « natifs », et seulement 20% sont de nationalité étrangère selon les dernières statistiques de l’Insee.

Selon BMTV, Gilles Platret assure que « personne ne lui à rien reproché » encore au sein de son parti. Il insiste même en affirmant qu’il n’était pas le « premier à utiliser l’expression » d’épuration ethnique.

Ainsi, neufs mois avant les élection présidentielles on assiste en France à une surenchère de la droite ; sur les sujets d’immigration et sur l’islam. Le dernier sondage Ipsos donnant Zemmour à 17% semble être le catalyseur d’une nouvelle croisade ; contre les musulmans de notre pays.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *