Suivez nous

Société

Le Centre culturel islamique du Bronx aide les familles des victimes de l’incendie

Publié

le

Certaines familles en deuil des victimes de l’incendie mortel du Bronx dimanche se préparent pour les funérailles avec l’aide du Centre culturel islamique de Concourse.

Les membres du centre de la 166e Est (New York) ont aidé Abdullate Chan, 19 ans, dans son deuil. L’adolescent a perdu sa mère et son frère de 5 ans dans l’incendie.

Chan, qui était au travail à l’époque, dit qu’il s’est précipité sur les lieux après avoir reçu un texto d’un ami disant que le gratte-ciel était en feu.
« Quand je suis arrivé, tout le monde est sorti du bâtiment. Je suis allé à la cafétéria – je n’ai pas vu ma mère, je n’ai pas vu ma petite sœur ou mon frère », dit Chan. « Ils m’ont donné des informations erronées. Ils m’ont dit qu’elle va bien, elle va bien. Tout d’un coup, quelques secondes plus tard, j’ai posé des questions sur mon petit frère, il était parti. Ils m’ont parlé de ma mère, elle était partie. »

Le Centre culturel islamique aide Chan à organiser les funérailles. Jusqu’à présent, 11 funérailles de membres de la communauté gambienne sont prévues au centre.
« Ainsi, les services funéraires commenceront une fois que nous aurons obtenu l’autorisation des autorités », a déclaré Bakary Camra, du Centre culturel islamique. « Ceux qui seront enterrés ici seront enterrés ici, et ceux qui seront renvoyés chez eux seront renvoyés chez eux. »

Chan dit qu’il est reconnaissant pour le soutien de ses frères et sœurs musulmans et de la communauté.

Les dirigeants islamiques locaux disent que les funérailles auront lieu tout au long de la semaine et que les premières pourraient avoir lieu mercredi.