Suivez nous

Théologie

Dieu entre l’islam et le catholicisme

Publié

le

Les échanges inter-religieux démontrent que souvent, la frontière entre l’islam et le christianisme est assez fine. Cependant, des différences sont là, et des fois elles sont de taille.

Par exemple, on a l’impression que sur le sujet de « Dieu », les visions des deux religions divergent, voire s’opposent. Mais en réalité, Nous allons constater que sur un grand nombre de traits elles se rapprochent.

Cette première édition de la série « Entre l’islam et le catholicisme » , a pour ambition de mettre en exergue les similitudes et les différences entre les deux religions sur les sujets au tour de Dieu, qui est au centre de ces deux courants, dits du livre. Il est à notre sens, un sujet intéressant pour entamer cette série d’articles, dans laquelle on tente d’esquisser une comparaison entre les percepts des deux religions, où l’a priori de la foi n’est pas contraire au respect de l’autre.

Nous donnerons dans chaque article la vision de chaque religion, vue par son camp. Il n’est pas question ici de donner l’avis d’un musulman sur le catholicisme ou la vision d’un catholique sur un dogme ou une pratique de l’islam. Ces articles se veulent « neutre », un espace, dans ce vaste monde numérique, où les deux visions des deux plus grandes religions du monde dialoguent en toute sérénité, où chacun y trouvera matière à réflexion.

Un Dieu unique

Islam

Pour les musulmans la question ne se pose même pas. Le fondement même de l’islam repose sur l’unicité de Dieu. Le premier pilier de l’islam et la Chahada, ou le musulman atteste qu’il n’y a de Dieu que Allah.

Pour l’islam, Allah en plus d’être unique, il n’a pas d’enfant, pas d’épouse, il n’a pas été engendré et rien ne lui ressemble. Il est le Premier, le Dernier, le Miséricordieux … Pour les musulmans Dieu a 99 attributs dont ceux que nous venons de citer.

Dans l’islam, il est interdit de représenter Dieu parce que rien ne lui ressemble. Le Coran nous rappelle « Créateur des cieux et de la terre. Il vous a donné des épouses [issues] de vous-même et des bestiaux par couples; par ce moyen Il vous multiplie. Il n´y a rien qui Lui ressemble; et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant » . (42:11)

Le Prophète Mohammad fut questionné par ses contemporains à propos d’Allah; la réponse lui fut dictée par Dieu Lui-même sous la forme d’une courte sourate que l’on trouve dans le Coran et qui est considérée comme l’essence-même de l’unité monothéiste :

Au nom de Dieu, le Clément, le Miséricordieux
Dis: « Lui, Dieu est Un !
Dieu !… l’Impénétrable !
Il n’engendre pas; Il n’est pas engendré;
nul n’est égal à Lui ! »
(112:1-4)

Catholicisme

Pour les chrétiens il n’y a qu’un seul Dieu. Cependant, il a trois personnes (manifestations) : le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

Le père est le Dieu de l’univers ; le fils est sa manifestation humaine ; Le Saint-Esprit est l’amour des deux premières manifestations.

Dieu le père est souvent représenté en grand homme avec une barbe et cheveux blancs. Les chrétiens croient que Dieu a créé l’homme à son image, d’où la représentation humaine du Père.

Fils : Jésus-Christ, est surnommé aussi le « Verbe » ( la parole) de Dieu puisque pendant son passage sur Terre, il a parlé dans le langage des hommes. D’autres part, Il est toute connaissance, toute justice et tout amour : Il ne peut que se connaître parfaitement lui-même, et que la connaissance qu’il a de lui-même est nécessairement parfaite : c’est donc une personne entière, et distincte de la première, on dit qu’elle « procède du Père ».

Enfin, connaissant parfaitement cette personne (Jésus); Dieu ne peut que l’aimer (en toute justice et en toute connaissance). Cet amour est donc lui-même parfait, comme une adéquation parfaite à toute cette personne. C’est cet amour que les catholiques nomment le Saint-Esprit. On dit de lui qu’il « procède du Père et du fils ».

La Trinité ne peut s’expliquer par les humains, selon les catholiques. La majorité des fidèles croient que les mystères divins, même si nous pouvons les étudier, nous ne les comprendrons qu’au Ciel.

Ou est Dieu ?

Islam

Allah est dans le ciel sur son trône. Le Prophète posait cette question à une servante « Où est Allah ? Elle répondit : Au cieux. Il a dit : Qui suis-je ? Elle répondit : Tu es le Messager d’Allah. Il a dit : émancipez-la, c’est une croyante. »

Catholicisme

Dieu est dans l’hostie et le vin consacré à chaque Messe. Plus précisément, c’est  le pain et le vin qui changent en la substance du corps du Christ, seuls les apparences subsiste. C’est la doctrine de la transsubstantiation.

Il est aussi dans le lectionnaire et parmi la foule, d’où l’encensement de la foule et du lectionnaire.

Le Dieu amour

Catholicisme

« Et nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour ; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde : c’est en cela que l’amour est parfait en nous, afin que nous ayons de l’assurance au jour du jugement. »  (Jean 4:16-19)

Ce passage de la bible et bien d’autres prônent l’amour. Dieu est amour et donc aime tous les hommes, c’est la position des chrétiens pas seulement les catholiques.

Islam

Dieu dit « Et c´est Lui le Pardonneur, le Tout Affectueux, » (85:14). Le mot arabe al-wadoud ( Tout Affectueux, ) peut se traduire aussi par « le Tout amour« . Pour les musulmans aussi, Dieu est amour.

Allah aime toute sa création, mais il n’aime pas les mauvais comportements de ses sujets. Plusieurs versets du Coran parlent de l’amour de Dieu:

  • « Qui dépensent dans l´aisance et dans l´adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui – car Allah aime les bienfaisant » (3:34)
  • « … alors cohabitez avec elles suivant les prescriptions d´Allah car Allah aime ceux qui se repentent, et Il aime ceux qui se purifient » (2:222)

et pleins d’autres.

L’amour mutuel

Islam

L’islam demande à ses disciples de s’aimer les uns les autres. Les musulmans sont des frères de religions, comme les membres d’un seul corps. Le Coran rappelle que « Les croyants ne sont que des frères. établissez la concorde entre vos frères, et craignez Allah, afin qu´on vous fasse miséricorde. » (49:10)

Catholicisme

Jésus-Christ qui est amour prône l’amour à ses disciples : « Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » (Jean 13:34-35)

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *