Suivez nous

Société

Des tags islamophobes sur les murs d’une mosquée

Publié

le

Une mosquée et deux associations ont été victimes de tags islamophobes dans les villes de Haut Doubs : Montlébon, Pontarlier …

Les assaillants avaient griffonné des croix de Lorraine et des écrits anti-islamiques (tags islamophobes) sur les murs de mosquées, qui sont exploitées par l’Union turco-islamique pour les affaires religieuses en France.

« Nous condamnons l’attaque odieuse contre nos mosquées », a déclaré l’ Union turco dans un communiqué.

« Nous remercions les forces de sécurité et les autorités françaises pour leur coopération et le peuple français pour son soutien. Nous appelons à l’unité contre des actions qui porteront atteinte à la paix du pays ; et à la conscience du vivre ensemble », indique également le communiqué.

Par ailleurs, la France, qui abrite la plus grande communauté musulmane d’Europe a vu certains de ses politiques, candidats ou candidats potentiels attiser les flammes de l’islamophobie.

Selon l’Observatoire national de l’islamophobie, il y a eu 235 agressions contre des musulmans en France en 2020 ; contre 154 l’année précédente, soit un bond de 53 %. La plupart des attaques ont eu lieu dans les régions Ile-de-France, Rhône-Alpes et Paca. Les attaques contre les mosquées ont bondi de 35% la même année.

Philippe-Grenier, président de la mosquée précise que l’utilisation de la croix de Lorraine, symbole de la Résistance, pourrait signifier « on résiste à l’islam ». En 2015, des personnes avaient notamment déposé du porc devant le lieu de culte, rappelle L’Est Républicain.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *