Suivez nous

Politique

Singapore : le personnel musulman de la santé autorisé à porter le voile

Publié

le

À partir du 1er novembre, le personnel musulman travaillant dans le secteur de la santé publique ; au Singapore, y compris les infirmières, sera autorisé à porter un tudung, ou foulard, au travail s’il le souhaite ; a déclaré le Premier ministre Lee Hsien Loong dimanche dernier lors du Rassemblement de la fête nationale. 

Pour l’instant, le tudung ne sera pas autorisé pour les étudiants et autres services en uniforme, y compris les forces armées de Singapour et la police de Singapour.

En annonçant que les infirmières de la santé publique seraient bientôt autorisées à porter le tudung au travail, M. Lee a déclaré qu’avant de prendre cette décision, le gouvernement avait quelques inquiétudes.

« Les patients hospitalisés sont souvent anxieux et parfois très malades. Il est donc important qu’ils voient toutes les infirmières comme les mêmes », a-t-il déclaré.

« De leur côté, les infirmières doivent se sentir également à l’aise de s’occuper de tous les patients, sans distinction de race ou de religion ».

« Nous ne voulons pas qu’une distinction visible dans la tenue vestimentaire des infirmières rende cela plus difficile à réaliser ».

En effet, l’interdiction du port du tudung dans certains services en uniforme pour le personnel musulman ; est depuis longtemps une question controversée au sein de la communauté musulmane ; le gouvernement réaffirmant souvent que tout changement au statu quo devrait se faire progressivement.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *