Suivez nous

Politique

Quand Zemmour invente un verset coranique

Publié

le

On ne sait si c’est pas ignorance ou par manipulation que Eric Zemmour a inventé lundi passé, un nouveau verset coranique pour aller dans le sens de sa vision biaisée de l’islam.

Le 4 octobre dernier lors d’un débat entre le polémiste Zemmour et le philosophe Michel Onfray, le non candidat à la présidentielles de 2022 reprend le 32eme verset coranique de Sourate Al Maïda en modifiant la fin du verset «  »Qui tue un homme sauve tous les hommes… s’il n’a pas contrevenu à la loi d’Allah, s’il n’a pas offensé Allah« .

L’ajout « s’il n’a pas contrevenu à la loi d’Allah » est une pure invention de l’islamophobe ; le verset coranique dans sa traduction officielle est comme suit

« C´est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d´Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d´un meurtre ou d´une corruption sur la terre, c´est comme s´il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c´est comme s´il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu´en dépit de cela, beaucoup d´entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre . »

5:32

Par ailleurs, le CFCM a répondu mercredi dans un communiqué à cette fakenews . En effet, après avoir rappelé le contenu du vrai verset, il ajoute « N’en déplaise à Eric Zemmour, le Coran qualifie tout assassinat de crime contre l’humanité, et considère tout assistance à une personne en danger comme don de vie pour l’humanité« .

Michel Onfray est un  philosophe français, fondateur de l’université populaire de Caen. D’après ses déclarations sur Europe 1, il se dit d’accord avec les constats du polémiste, mais qu’il ne partage pas ses solutions.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *