Suivez nous

Théologie

Le pardon dans l’islam

Publié

le

Nous sommes tous des pécheurs, est le meilleur des pécheurs c’est celui qui demande pardon. Dieu dit « Ce sont les endurants, les véridiques, les obéissants, ceux qui dépensent [dans le sentier de Dieu] et ceux qui implorent pardon juste avant l’aube. » 

Dans la nuit, pendant que les gens dorment, Dieu descend pour écouter les doléances ; et la plus grande des doléances à Lui faire, est au sujet de nous-mêmes ! Le Prophète, paix et salut sur lui, demandait pardon à Dieu plus de 100 fois par jour, alors que Dieu lui avait tout pardonné.

D’après Anas, que Dieu l’agrée, le Prophète, paix et salut sur lui, a dit : « Dieu a dit : Ô fils d’Adam ! Tant que tu M’invoques et que tu as espoir en Moi, Je te pardonne ce qu’il y a en toi et n’en tiens pas compte. Ô fils d’Adam ! Si tes péchés atteignaient le niveau des cieux puis tu Me demandes pardon, Je te pardonne et n’en tiens pas compte.

Ô fils d’Adam ! Certes si tu viens à Moi avec l’équivalent de la terre remplie de péchés mais que tu Me rencontres sans M’avoir rien associé alors Je te rencontrerai avec autant de pardon ».

Cependant, Dieu ne pardonne qu’on Lui donne quelqu’associé. Il ne pardonne pas non plus le meurtre, le Coran rappelle ; « Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l´Enfer, pour y demeurer éternellement. Allah l´a frappé de Sa colère, l´a maudit et lui a préparé un énorme châtiment ».

Comment demander pardon à Dieu ?

La demande de pardon signifie qu’on demande le pardon du Pardonneur, l’Indulgent Exalté soit-Il ; il y a plusieurs formules pour ce faire, dont notamment celle dite « la meilleure formule ». Observons cette formule et ce qu’elle contient d’humilité, de regret, d’aveu, de manifestation de la faiblesse humaine ; de reconnaissance de la Miséricorde divine et de recherche de la protection de Dieu :

Il a été rapporté de Chaddad Ibn Aws que le prophète, paix et salut sur lui, a dit : « La meilleure formule d’imploration de pardon consiste à ce que le serviteur dise : « Ô Allah ! Tu es mon Seigneur, nulle divinité ne mérite d’être adorée si ce n’est Toi ; c’est Toi qui m’as créé et je suis Ton Serviteur.  Je suis soumis à Ton Pacte et Tes promesses autant que je le peux. Je cherche refuge auprès de Toi contre le mal que j’ai commis, je me rends devant Toi ; avec les bienfaits dont Tu m’as comblé et je me rends devant Toi avec mon péché.  Pardonne-moi, car nul autre que Toi n’absout les péchés ».

Parmi les autres formules rapportées, il y a une formule générale : Ibn Omar, que Dieu l’agrée, rapporte ; « Nous entendions le Messager de Dieu (paix et salut sur lui) dire jusqu’à cent fois dans une seule assemblée : Seigneur ! Pardonne-moi et accepte mon repentir. Tu es le Très Miséricordieux, Celui Qui agrée le repentir (rabbi ighfir lî, wa tub `alayya, innaka anta at-tawwâbo ar-rahîm). » 

Les fruits de la demande de pardon

Dieu dit : « J’ai donc dit : « Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur, pour qu’Il vous envoie du ciel, des pluies abondantes, et qu’Il vous accorde beaucoup de biens et d’enfants, et vous donne des jardins et vous donne des rivières. Qu’avez-vous à ne pas vénérer Dieu comme il se doit, alors qu’Il vous a créés par phases successives ? » 

Par la demande de pardon nous obtenons beaucoup de bienfaits et de mérite, à condition que nous le faisons ; avec un cœur présent et avec humilité, en manifestant notre faiblesse devant Dieu, et en nous rappelant nos péchés, petits ou grands.

Demander aux autres

Demander pardon à Dieu peut ne pas suffire si le tort a été causé à un tiers. En plus de demander pardon au Tout-Puissant, il faut demander pardon à la personne offensée.

Source : Mosquée de Montigny les Bretonneux

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *