Suivez nous

Théologie

Dhikr (zikr ou adhkar) une adoration à la portée de tout le monde

Publié

le

Le dhikr est parmi les adoration les plus simples mais les moins pratiquer par les musulmans. Quand on invoque Allah, il nous invoque avec les Anges. Le dikr nous permet aussi de rester connecter à Dieu en toutes circonstance.

Que signifie Dhikr ?

Dhikr, signifie en arabe : « se rappeler » ou « mentionner ». Il s’écrit également zikr. Ce sont des invocations rituelle ou litanie pratiquée par les musulmans dans le but de glorifier Dieu.

Basé sur les injonctions coraniques « Rappelle-toi [ oudhkur ] ton Seigneur quand tu oublies » (18:24) et « Ô vous qui croyez ! Souvenez-vous [ oudhkourou ] Dieu avec beaucoup de souvenir » (33:41), le dhikr est essentiellement un « souvenir » de Dieu par la répétition fréquente de ses noms. 

Le dhikr, comme le fikr (méditation), est également une méthode que les soufis utilisent fréquemment.

Les Dhikrs et le dhikr du Prophète Mohamed

Le prophète de l’Islam avait l’habitude de faire du dikr avec des mots et expressions différentes que nous allons vous lister. Anas nous rapporte qu’il a entendu le Prophète (ﷺ) dire: « Que je sois assis avec des gens se souvenant d’Allah Tout-Puissant depuis la prière du matin (Fajr) jusqu’au lever du soleil m’est plus cher que de libérer quatre esclaves parmi les enfants d’Ismail Que je sois assis avec des gens invoquant Allah depuis la prière de l’après-midi (‘Asr), jusqu’au coucher du soleil, m’est plus cher que de libérer quatre esclaves parmi les enfants d’Isma’il.

Al hamd

Alḥamdulillahi waḥdah waṣ-ṣalatu was-salam `alā man lā nabiyya ba`dah. Toutes les louanges sont dues à Allah seul, et la paix et les bénédictions soient sur lui après qui il n’y a pas d’autre Prophète.

الحَمْدُ لِلَّهِ وَحْدَهُ، وَالصَّلاَةُ وَالسَّلاَمُ عَلَى مَنْ لاَ نَبِيَّ بَعْدَهُ

Al Tasbih

Soubhan Allah : Gloire à Dieu

سُبْحَانَ اللهِ

Le Takbir

Allahou Akbar : Dieu est Grand

اللَّهُ أَكْبَرُ

Le Istighfar

Asthaghfirou Allah :

أسْتَغْفِرُ اللهَ

Le Tehlil

La illaha Illa Allah :

لا إِلَهَ إِلاَّ اللَّهُ

Enfin, le dhikr est votre compagnon de la journée, dans les transports ou quand vous attendez le bus. Ne laisser pas passer ce temps précieux.

Combien y a-t-il de dhikr dans l’islam ?

Connus également sous le nom de Tasbih, ce sont généralement des Misbaha (chapelets) sur une ficelle, au nombre de 33, 99 ou 100, qui correspondent aux noms d’Allah et d’autres récitations. Cependant, les perles sont utilisées pour garder une trace du nombre de récitations qui composent le dhikr.

Qu’est-ce qu’Adhkar ?

Pour comprendre le mot dans un sens plus profond, adhkar est ainsi défini comme le souvenir d’Allah très souvent avec des supplications légiférées, comme dire « Gloire à Allah » et « Louange à Allah ».

Comment faire le dikr ?

  • Réfléchissez à la signification du dhikr.
  • Gardez toujours à l’esprit qu’Allah est avec vous. …
  • Rectifiez votre intention.
  • Réfléchissez à la récompense de faire le dhikr en général, et à la récompense spécifique pour des adhkars spécifiques.
  • Souvenez-vous des faveurs d’Allah sur vous. …
  • Essayez d’être dans un endroit calme et tranquille, loin des distractions.

Pouvons-nous faire Adhikr à tout moment ?

Oui, le Dikr est le culte le plus facile que vous puissiez faire dans n’importe quelle position et même lorsque vous n’êtes pas sous woudou et sous l’impureté rituelle (sauf dans les toilettes, vous ne pouvez pas prononcer le Dhikr). En effet, ses récompenses sont très grandes et Allah aime les croyants qui font le dhikr.

Devrions-nous faire le Dhikr ou prier la Sunna après les prières du Fard ?

Il y a une certaine flexibilité dans ce qu’il faut faire après les prières obligatoires puisque les devoirs obligatoires ont été remplis. Les preuves suggèrent que la pratique du Prophète (qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix) et des compagnons (qu’Allah soit satisfait d’eux) s’est d’abord engagé dans un dhikr (souvenir de Dieu) après les prières obligatoires dans la mosquée, puis a commencé à prier. les prières surérogatoires chez eux, et Allah sait mieux.

Dhikr après les prières obligatoires

‘Abd Allah Ibn Abbas (qu’Allah l’agrée) raconte que l’achèvement de la prière du Messager d’Allah (qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix) serait connu par la récitation du Takbir [lit. disant, Allahu Akbar & traditionnellement interprété comme s’engageant dans le dhikr]. [Abou Daoud]

Le Dhikr après les prières surérogatoires

Il est recommandé à ceux qui accomplissent des prières non obligatoires après la prière prescrite d’attendre d’abord après une conversation : il est également préférable de les prier ailleurs et de les accomplir chez soi. Cependant, il est préférable d’effectuer des prières spécifiques non obligatoires dans la mosquée, telles que celles avant la prière du vendredi, celles après avoir fait le tour de la Ka’ba et celles avant d’entrer dans le sanctuaire des pèlerins (ihram) s’il y a une mosquée sur le site.

D’autres qui sont meilleurs dans la mosquée incluent:

  • la prière non obligatoire du milieu de la matinée (duha);
  • la prière de guidance (istikhara) ;
  • les deux rak’as qui sont sunna avant de partir en voyage et en arrivant d’un voyage ;
  • prières accomplies pendant une période de retraite spirituelle dans une mosquée (i’tikaf) ;
  • les prières sunna confirmées (sunna mu’akkada) que l’on a peur de manquer si on ne les récite pas à la mosquée ;
  • et la prière sunna avant la prière du coucher du soleil. [Misri, ‘Umdat Al-Salik]

Quelle est la différence entre le zikr et le dhikr ?

Le terme arabe dhikr, également utilisé de manière interchangeable et largement utilisé comme zikr en persan, signifiant «souvenir» ou «souvenir», est l’un des aspects importants de l’islam, en particulier de l’islam Ṣūfī, ou taṣawuf, comme on l’appelle dans le monde musulman.

Qu’est-ce que le Dhikr et l’Adhkar ?

Adhkar est le pluriel de Dhikr ; un mot arabe qui signifie souvenir ou mention. Mais dans le contexte religieux, cela signifie le souvenir et la mention d’Allah, c’est l’adoration qui signifie simplement louer Allah et le glorifier intérieurement dans votre cœur et oralement avec votre langue.

Faut-il faire le dhikr à haute voix ?

Abd Allah Ibn Abbas (qu’Allah l’agrée) raconte qu’élever la voix avec le dhikr était pratiqué à l’époque du Messager d’Allah (qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix) lorsqu’ils quittaient la prière obligatoire. Et Ibn ‘Abbas a dit: « Je saurais quand les gens quittaient la prière obligatoire par le dhikr (fort), et je l’entendais. » [Abou Daoud]

Ne ratez plus nos articles !

Abonnez-vous à notre Newsletter mensuelle.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.