Suivez nous

Politique

Après le CCIF, le CFCM pense à s’autodissoudre

Publié

le

Le CFCM n’est plus viable. C’est la déclaration du président du conseil français du culte musulman aujourd’hui dans une tribune publiée sur le site du média L’opinion.

Cette sortie médiatique non attendue, fait sens. L’organisme créé en 2003 sous Nicolas Sarkozy est paralysé depuis les conflits avec les associations refusant de signer la charte Républicaine imposée par le président de la République, Emmanuel Macron. La supposé infiltration du CFCM par les services secrets marocains a toutefois achevé la plus grande association islamique en France.

La fin du CFCM ?

Même si le CFCM prépare sa dissolution mais il vaut rester le vis-à-vis du gouvernement « Il y a possibilité de faire émerger d’une façon coordonnée avec les pouvoirs publics une nouvelle organisation du culte musulman, légitimée par les acteurs du terrain », estime Mohammed Moussaoui.

En effet, le CCIF avait suivi la même démarche d’autodissolution pour renaitre en Belgique. Mohammed Moussaoui veut réinventer la représentation des musulmans en France. Il concluait sa Tribune en précisant que « L’islam de France est à ce carrefour. Tourner la page du format actuel des instances représentatives du culte musulman ; et inventer de nouvelles formes d’organisation ; qui soient en concordance avec la société française ; est une première réponse aux nombreux défis que doit relever l’islam de France ».

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *