Suivez nous

Politique

Allemagne : les muezzins de Cologne autorisés à appeler à la prière du vendredi

Publié

le

À l’avenir, les mosquées de Cologne pourront appeler à la prière sous certaines conditions. Le maire Henriette Reker voit dans le projet un « engagement en faveur de la liberté religieuse ».

Un projet modèle démarre à Cologne : à l’avenir, les muezzins pourront y appeler à la prière du vendredi. Comme la ville l’a annoncé, des discussions avec les communautés de mosquées locales et un examen juridique avaient précédé. Le projet lui-même durera initialement deux ans.

« Alors que les cloches sonnent dans les églises chrétiennes pour appeler les croyants ; dans les mosquées musulmanes, ce sont les appels du muezzin qui servent à cet effet.

Autorisation sous certaines conditions

Les communautés de mosquées peuvent donc appeler leurs fidèles à la prière du vendredi sur demande et sous conditions. L’appel à la prière ne peut être lancé que de 12h à 15h et pour une durée maximale de cinq minutes. Le volume est réglé en fonction de l’emplacement de la mosquée avec une limite maximale. 

Par ailleurs, le maire Henriette Reker (indépendant) a qualifié le projet de « signe d’acceptation mutuelle ; de la religion » et d' »engagement en faveur de la liberté de religion protégée par la Constitution ». Les concitoyens musulmans font partie intégrante de la société urbaine de Cologne. « Quiconque en doute remet en question l’identité de Cologne et notre coexistence pacifique », a déclaré Reker. « Quand on entend l’appel du muezzin en plus des cloches des églises de notre ville ; cela montre que la diversité est valorisée et vécue à Cologne. »

Le quartier environnant de la mosquée doit également être informé à l’avance de l’appel à la prière ; au moyen d’un dépliant. De plus, chaque municipalité doit nommer une personne de contact pour les questions.

Selon les informations recueillies, le projet est suivi de près par l’administration de la ville. Toutefois, après deux ans, la ville et les communautés de mosquées concernées souhaitent ; évaluer leurs expériences et décider si le nouveau règlement peut être maintenu.

Qu’en est-il de l’appel à la prière en France ?

Même si la législation française ne l’empêche pas en théorie, l’appel à la prière n’est pas pratiqué en France

Par ailleurs, Didier Leschi, haut fonctionnaire et spécialiste des questions relatives aux cultes avait déclaré au quotidien La Croix ; « notre législation ne l’interdit pas, mais il faudrait un arrêté municipal sur le modèle de la sonnerie des cloches à des fins cultuelles comme le prévoit l’article 27 de la loi de 1905 « , tout en précisant « À ma connaissance, il n’y a pas eu de demande de ce type ».

Source : ZEIT ONLINE

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *