Suivez nous

Société

Allahou Akbar, une expression devenue tabou

Publié

le

Presque tous les musulmans s’interdisent de nos jours d’utiliser l’expression « Allahou Akbar » en public. Une expression accaparée par les terroristes et est devenue LE symbole de l’intégrisme. Cependant, cette expression est au cœur de la vie spirituelle de près de deux milliards de musulmans.

Allah Akbar : définition

Allahou Akbar veut dire Dieu (Allah) est grand (Akbar). En la répétant le musulman se rappelle que Dieu est grand, est plus grand que tout. Il est plus grand que ses problèmes financiers ou familiaux , plus grand que le patron qui le martyrise et le voisin qui le méprise. L’être humain a tendance à s’oublier et la pandémie du COVID-19 a bien démontré à toute l’humanité que l’être humain et très petit et vulnérable devant la grandeur du créateur, Allahou Akbar.

Allah Akbar dans la prière

La prière (Salate), deuxième pilier de l’Islam commence par un « Allahou Akbar » à haute voix, même pour les prières de jour ou tout le coran lu pendant la salate est lu à voix basse. L’expression Dieu est Grand est répétée au moins 78 fois par jour lors des 5 prières obligatoires de la journée. Et beaucoup plus en comptabilisant les 12 rakaate de la sunna (souhaitées) par jour, soit un total de 138 takbira.

Cinq fois par jour le Muezzin, appelle à la prière et commence « Allaho Akbar, Allah Akbar » et il récite après la chahada et la suite de l’appel à la prière.

Une expression au cœur des festivités

En Islam nous avons deux fêtes annuelles et une fête hebdomadaire (le vendredi). Pour l’Aid Al Fitr et l’Aid el Kebir (l’Aid el Adha), l’expression Allahou Akbar revient souvent. Dieu dit « et que vous proclamiez la grandeur d´Allah pour vous avoir guidés, et afin que vous soyez reconnaissants ! » Bakara – 185 , en parlant de la fin du Ramadan et la fête de l’Aid Al Fitr.

Dès l’aube les fidèles se regroupent dans la mosquée pour invoquer Dieu, parmi les invocations on retrouve « Allaho Akbar » , « Sobhanna Allah » et « Al Hamdou li Leh ». Pour la prière de l’Aid, après la première Takbira (Takbiret el ihram) l’imam répète 7 fois Allahou Akbar, à haute voix et les fidèles derrière lui la répètent tous ensemble et d’une seule voix. Pour la deuxième Raakaa, il répète l’expression Dieu est Grand 5 fois.

Pour la fête de l’Aid Al Kebik (la fête du mouton) on retrouve le même rituel pour la prière. Allaho Akbar est l’expression qui va donner le caractère licite ‘Halal’ à la bête égorgée. En préparant le mouton et le dirigeant vers la Mecque, le musulman avant d’égorger son offrande doit obligatoirement dire « Bismi Leh, Allaho Akbar ».

Pour les Malikites, pendant les 3 jours de Techriks (les trois jours suivant Arafat pendant le pèlerinage), le fidèle est incité à répéter 3 fois « Allaho Akbar » après les cinq prières obligatoires.

Une expression de tous les jours

« Dieu est Grande » est utilisé quand on apprend la mort d’un proche, on se remet à Dieu qui donne la vie et la hôte. On l’utilise majoritairement pour exprimer l’étonnement et l’impuissance devant les aléas de la vie.

Ne ratez plus nos articles !

Abonnez-vous à notre Newsletter mensuelle.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.