Un enseignant du New Jersey suspendu après avoir traité un étudiant musulman de Terroriste - Islam de France

Société

Un enseignant du New Jersey suspendu après avoir traité un étudiant musulman de Terroriste

Publié

le

Un enseignant d’une université aux États-Unis a outrepassé les limites et a offensé l’un de ses élèves musulman en le traitent de terroriste. Le jeune homme avait seulement demandé plus de temps pour terminer une activité.

C’est un étudiant musulman américain qui est en dernière année d’université et qui a arrêté d’aller à l’école pendant une semaine en raison de cet incident. Le jeune homme demande des excuses au professeur : « Je veux des excuses publiques pour moi et ma famille. », explique-t-il à CNN.

Qu’est-il arrivé à Mohammed Zubi ?

L’incident s’est produit la semaine dernière au Ridgefield Memorial High School, un établissement d’enseignement de l’État du New Jersey.

Selon monsieur Zubi lors d’un passage sur la chaîne « CNN », il était en cours de mathématiques ; lorsqu’il a levé la main pour demander un délai supplémentaire pour terminer ses devoirs.

Le professeur s’est approché derrière lui et, lui touchant le bras, a déclaré « nous ne négocions pas avec les terroristes« .

« Je regarde autour de moi sous le choc, il y a des gens qui rient, et il y a d’autres personnes sous le choc et je me retourne et demande à mon ami ‘est-ce qu’il vient vraiment de dire ça ?’ et elle a dit oui », a déclaré Zubi. 

Quelques minutes après avoir appris que toute la classe avait entendu le commentaire sinistre et que ; l’agitation commençait dans la classe, l’enseignant s’est approché de Zubi pour lui dire ; qu’il ne l’avait pas dit avec l’intention d’offenser mais en se référant ; à l’une des phrases cinématographiques typiques de films d’action.

Professeur suspendu ?

Ce genre de langage insensible d’une figure d’autorité est inacceptable car il perpétue les stéréotypes « Ce genre de langage insensible d’une figure d’autorité est inacceptable car il perpétue les stéréotypes sur les Arabes et les musulmans », a déclaré Maksut, directeur exécutif de la Section du Conseil sur les relations américano-islamiques (CAIR), .

Compte tenu de la situation, l’école a publié un communiqué et la suspension immédiate dudit enseignant.

Letizia Pantoliano, surintendante par intérim des écoles publiques de Ridgefield, a déclaré ; « Le district a immédiatement suspendu le membre du personnel tout en menant une enquête complète ».

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 L'islam de France

Quitter la version mobile