Suivez nous

Société

Nora Illi, « la prédicateur » la plus médiatisé de Suisse est décédée

Publié

le

Après une longue bataille avec le cancer, l’une des converties suisses les plus connues à l’islam en l’occurrence Nora Illi s’est éteinte le 23 mars dernier à l’âge de 36 ans.

 Illi est née à Uster, un canton de Zurich, le 3 avril 1984 et  est entrée dans le monde islamique à l’âge de 18 ans, en commençant  admirer la sincérité et l’hospitalité des musulmans. Elle était particulièrement fascinée par les sons de l’adhan (appel à la prière). Elle a décrit ses sentiments intenses comme « l’illumination intérieure » et a décidé de devenir musulmane.

Son compagnon de l’époque, Patric Jerome, a joué un rôle important dans son cheminement vers le choix de l’islam. L’homme est devenu musulman deux semaines avant Illi. Jérôme et Illi s’étaient rencontrés lors d’une manifestation de soutien à la Palestine. Le couple s’est marié et a eu six enfants.

Après sa conversion à l’islam, Illi a poursuivi ses études et a obtenu un diplôme en théologie à l’Université de Zurich, de même qu’un doctorat. À cette époque, elle avait déjà commencé à porter le hijab et le voile. Elle est devenue par la suite un prédicateur islamique et l’un des plus ardents défenseurs de l’islam en Europe. Elle a inspiré des centaines de femmes en Suisse, en Allemagne et en Autriche à se convertir à l’islam.

En 2006, le jour où le canton du Tessin, dans le sud de la Suisse, a promulgué une loi interdisant le port du voile intégral, Illi s’est rendu à Locarno en niqab.

En 2009, son mari Jérôme et l’un de ses amis proches Nicolas Blancho ont fondé le Conseil central islamique de Suisse (ICCS) en réponse à un amendement constitutionnel interdisant la construction de nouveaux minarets dans les mosquées. Illi est devenu chef du Département des affaires féminines de l’ICCS.

Illi a attiré l’attention en participant à divers programmes télévisés. Elle a partagé diverses opinions intellectuelles et politiques pour les médias allemands et suisses. Elle s’est fait connaître en Europe après avoir participé à un talk-show d’Anne Will en novembre 2016.

Dans une déclaration télévisée, Elli a fait savoir «avant, j’avais des préjugés contre les musulmans; je pensais aussi que les femmes musulmanes étaient toutes opprimées. Cependant, j’ai découvert que l’islam traite les femmes comme des perles ».

Illi et son mari ont été accusés de « terrorisme », cependant, le parquet de Hambourg a suspendu toutes les enquêtes préliminaires la concernant en 2017.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France