Suivez nous

Société

Belgique : les Mosquées resteront fermés pour la fin du ramadan

Publié

le

Depuis ce lundi, la Belgique est entrée dans la phase 2 de son déconfinement. Cela ne veut pas dire pour autant la réouverture des mosquées en Belgique pour l’Aid el Fitr, qui aura lieu certainement le 23 ou 24 mai prochains, car la préservation de la santé et de la vie des citoyens est la priorité.

En effet, l’Exécutif des Musulmans de Belgique (EMB) a fait savoir dans un communiqué que « malgré le déconfinement progressif entamé en Belgique depuis début mai, les mosquées ne pourront rouvrir leurs portes au public durant l’Aïd-El-Fitr, la fête de fin du Ramadan, qui aura lieu le 23 ou 24 mai prochains ». Si le regroupement social a été élargie à  quatre personnes, les rassemblements restent proscrits, et par conséquent la prière de l’Aïd ne pourra être accomplie dans les mosquées mais bien à la maison, sans khotba (discours) et en cercle très restreint, à savoir uniquement entre les membres de la famille vivant sous le même toit.

L’EMB souhaite que les activités au sein des lieux de culte belges reprennent graduellement et révèle « plusieurs réunions se sont tenues récemment entre le Ministre de la Justice, les représentants des cultes reconnus, dont l’EMB, et des experts du GEES (groupe en charge du déconfinement) pour étudier la possibilité d’une reprise progressive des activités au sein des lieux de culte » et .que « les dates des 29 mai et 5 juin ont ainsi été proposées collégialement par les cultes pour la reprise des activités, mais la décision finale revient au Conseil national de sécurité, qui doit se prononcer prochainement à ce sujet. Tous les cultes devront s’y conformer ». Toutefois, l’organisation souhaite une réouverture dans les plus brefs délais : « à cet effet, nous avons transmis aux autorités les mesures de précaution que nous préconisons pour la réouverture des mosquées et des autres lieux de cultes. Parmi celles-ci, l’occupation d’une surface de 10 m2 par fidèle dans la salle de prière, avec un maximum de 100 fidèles par lieu de culte ». Mais entre-temps, les musulmans doivent   respecter minutieusement toutes les décisions sanitaires prises par les autorités.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France