Suivez nous

Théologie

A cause du Covid-19 : Des applications pour le Hadj et la Omra virtuelle

Publié

le

Pour la première fois de l’histoire  l’Arabie Saoudite ne recevra pas de pèlerins étrangers pour l’accomplissement du Hadj, et ce, en raison de la pandémie du Covid-19. Néanmoins à l’ère numérique actuelle, des développeurs essaient de concevoir des applications pour un Hadj virtuel.

En effet, c’est le Wall street Journal qui a rapporté cette information en rappelant que pour cette année seul un millier de fidèles résidant en Arabie Saoudite seront autorisés à accomplir le Hadj. C’est pourquoi certains développeurs se penchent actuellement sur la conception d’applications qui permettront aux fidèles d’accomplir le grand pèlerinage. Cela pourrait même s’étendre après l’épidémie aux personnes malades qui ne peuvent pas se déplacer ou ceux n’ayant pas les moyens financiers.

C’est le cas de la société Labbaik VR Ltd. qui a conçu un outil de formation basé sur la réalité virtuelle pour les pèlerins musulmans. La société sur un produit dénommé WUZU, qui permet aux gens d’explorer une recréation 3D de La Mecque sur leurs Smartphones, a déclaré le directeur du projet Adnan Maqbool. .

«Nous ne pensons pas qu’il puisse y avoir un substitut à une expérience de hajj en personne», a déclaré M. Maqbool tout en soulignant : «cependant, si nous pouvons apporter une certaine paix spirituelle et émotionnelle aux musulmans du monde entier pendant ces périodes difficiles, alors nous aurons atteint nos objectifs».

De son coté, la société, iUmrah.World, a développé une application pour permettre aux musulmans de faire virtuellement le pèlerinage de la Mecque de la Omra. Et puisque l’Arabie saoudite a suspendu la Omra en février, l’application iUmrah.World permet aux utilisateurs de trouver et de payer des mandataires en Arabie saoudite qui, en vertu de la loi islamique, peuvent compléter la Omra en leur nom, a déclaré le fondateur et directeur général Ahmed Alhaddad. Les mandataires diffusent en direct leurs voyages et les tâches qu’ils accomplissent à La Mecque aux clients d’iUmrah.

M. Alhaddad a révélé que qu’il espérait lancer l’année prochaine un produit similaire appelé iHajj, qui utiliserait la technologie 5G pour diffuser en direct tout au long du hajj, une mise à niveau de la 4G qu’elle utilise maintenant pour diffuser une à trois heures d’omra chaque jour.

En outre, Muslim 3D, un jeu vidéo développé en Allemagne par Bigitec GmbH, permet aux utilisateurs d’explorer les lieux de culte musulman dans une simulation en trois dimensions et de répéter le hajj en tant qu’avatars tout en lisant l’histoire et le but de ses rituels, entre autres démonstrations de foi.

Toutefois, même si ces applications peuvent être utiles, il faudrait prendre en compte l’avis religieux sur leur légitimité et leur faisabilité.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France