Suivez nous

Société

USA : La dangereuse publicité islamophobe d’un journal du Tennessee

Publié

le

Le Tennessean , le plus grand journal de l’Etat américain du Tennessee, est sous les projecteurs pour avoir publié une annonce anti-musulmane dans son édition imprimée du dimanche. Une annonce qui prédit que des terroristes musulmans feront exploser une bombe nucléaire dans la ville de Nashville le 18 juillet.

L’annonce pleine page a été payée par une organisation chrétienne appelée (Future For America). L’annonce comportait une bannière en haut qui mélangeait des images du président Donald Trump, du pape François et des drapeaux américains en feu.

L’acheteur publicitaire, a affirmé sans aucun fondement que l’islam allait faire exploser Nashville le 18 juillet sur la base de la «prophétie biblique». Il a qualifié Trump de «président final des États-Unis».

Le groupe a également diffusé une annonce pleine page dans les éditions de mercredi du journal indiquant son intention d’avertir les habitants de Nashville de l’événement du mois prochain « afin qu’ils puissent prendre une décision intelligemment ».

Mea culpa et critiques

Dans une tribune publiée sur son site Internet dimanche après-midi, le Tennessean a déclaré que l’annonce violait les normes établies de longue date du journal interdisant le discours de haine.

Le vice-président et rédacteur en chef, Michael Anastasi, a déclaré : « il est clair qu’il y a eu une rupture dans les processus normaux, ce qui nécessite un examen minutieux de notre contenu publicitaire » en ajoutant que « l’annonce est horrible et est totalement indéfendable en toutes circonstances. C’est faux, point final, et n’aurait jamais dû être publié. Cela a blessé les membres de notre communauté et nos propres employés et cela m’attriste au-delà de toute croyance. Il est incompatible avec tout ce que le Tennessean en tant qu’institution représente et a défendu».

Les cadres commerciaux ont ordonné que l’annonce soit retirée des éditions futures, selon le journal.

Le porte-parole du Conseil des relations islamo-américaines, Ibrahim Hooper, a déclaré dans un communiqué que, même si le conseil apprécie que l’annonce «islamophobe» ait été retirée et qu’une enquête ait commencé, «nous exhortons le Tennessean à mettre également en œuvre des politiques mises à jour et une formation du personnel pour garantir que ce  type d’incident de haine ne se reproduise plus à l’avenir. Le CAIR est également disposé à offrir cette formation».

Plusieurs groupes étatiques et nationaux ont rapidement critiqué l’annonce pour avoir diffusé un message incendiaire et intolérant.

Muslim Matters, un site Web des médias musulmans à but non lucratif, a rapidement critiqué l’annonce dimanche, la qualifiant d ‘«incitation dangereuse contre les musulmans à détourner l’attention des problèmes sociologiques et politiques profonds de l’Amérique». Tennessee Immigrant & Refugee Rights , un groupe à l’échelle de l’État voué à aider les immigrants et les réfugiés, a critiqué le journal pour «attiser la peur et la haine contre les communautés musulmanes». Emgage Action, un groupe national qui cherche à mobiliser les musulmans américains pour plaider en faveur des changements qu’ils souhaitent, a déclaré que le Tennessean « devrait avoir honte de publier de tels mensonges scandaleux et de propager ce genre de haine ».

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France