Culture

Dylan Thiry la star de la télé-réalité au cœur d’une polémique de conversion à l’islam

Publié

le

Le Luxembourgeois Dylan Thiry, ancien candidat de Koh-Lanta est sous le feu des critiques pour des séquences de conversions à l’islam sur Instagram.  Une polémique enfle à ce sujet.

Tout a démarré par  un article du «Parisien» publié ce dimanche. Sous le titre  «Téléréalité et conversions à l’islam en ligne : l’étonnant parcours de Dylan Thiry, ex-candidat de Koh-Lanta», le papier raconte comment le Luxembourgeois met en place des sessions de conversions à la religion musulmane en ligne sur  Instagram, avec l’aide d’Abed Al Abidi, ancien imam de Cannes et ami du célèbre candidat de téléréalité.

D’après l’article, une trentaine de conversions ont déjà été réalisées. La plupart de ces conversions concernent des jeunes filles via un système bien rodé. Profitant de sa notoriété, Dylan les invite à participer au live. S’ensuit une discussion sur les motivations de la personne, son parcours, puis sur la religion et les règles à observer pour un croyant. Quinze minutes plus tard, l’imam prononce la shahada. C’est la profession de foi, qui acte la conversion à l’islam.

En plein ramadan, Dylan multiplie les messages pacifiques en lien avec sa religion. Mais il se veut également dans l’action. Expatrié à Dubaï, le candidat de «La Villa des Cœurs Brisés 6» s’est déplacé au Sénégal pour équiper un village en eau potable.

Une démarche très particulière, mais Abed Al Abidi se veut rassurant. Il dit garder le contact avec les fidèles, notamment via WhatsApp, et défendre un islam modéré : « Ma crainte, c’est qu’ils aillent se renseigner auprès de personnes avec une vision assez radicale ou extrême de l’islam. S’ils partagent un livre d’obédience wahhabite, je peux leur dire : « cet auteur, je ne le recommande pas » ». Il défend un islam « du juste milieu », « qui s’adapte à son contexte et respecte les lois de la République ». « Je renvoie les gens vers la Grande mosquée de Paris ou d’autres mosquées ».

Ce procédé  a suscité de nombreuses critiques, aussi bien dans les médias français que sur les réseaux sociaux. Dylan Thiry est accusé de prosélytisme. Mais pas seulement des défenseurs de la laïcité. Des musulmans lui reprochent son train de vie, son matérialisme et ses activités d’influenceur jugées malsaines. Mais la star se défend en déclarant qu’un  « musulman peut avoir les yeux bleus, les cheveux blonds, aimer le luxe et avoir une Lamborghini».

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version