Suivez nous

Politique

Une compagnie aérienne Américaine fait face à des accusations d’islamophobie

Publié

le

La compagnie aérienne Américaine Soutwest Airlines fait face à des accusations d’islamophobie.  Une femme musulmane du Texas a déclaré que la compagnie  l’avait discriminée parce qu’elle portait un hijab.

Fatima Altakrouri a déclaré à NBC DFW qu’elle s’était vu refuser la possibilité de s’asseoir dans une rangée de sortie de secours alors que sa sœur, qui ne portait pas de voile, a été autorisée.

Les deux volaient de Fort Lauderdale, en Floride, à Dallas, au Texas, le 22 mai dernier.

Altakrouri a déclaré avoir demandé à une hôtesse de l’air si elle pouvait s’asseoir là et on lui a répondu qu’elle ne le pouvait pas. Elle a également entendu une hôtesse de l’air dire qu’elle « ne parlait pas anglais et ferait tomber tout l’avion en cas d’urgence », selon un communiqué de la plainte d’ Altakrouri du chapitre Dallas-Fort-Worth du Council on American-Islamic Relations.

Altakrouri a déclaré qu’elle avait déposé une plainte auprès du ministère des Transports.

Le porte-parole de la compagnie, Brandy King a déclaré à USA Today que les rapports internes de l’entreprise « ne soutiennent pas les affirmations faites par le passager concernant les commentaires ou les décisions prises sur la base de l’apparence ».

« La sécurité de nos passagers est primordiale, et les personnes assises dans une rangée de sortie sont tenues d’indiquer verbalement qu’elles peuvent effectuer certaines tâches en vol », poursuit la déclaration de King. « Notre équipage est chargé d’obtenir cette confirmation d’un passager avant de le placer dans une rangée de sortie au-dessus de l’aile et n’a pas pu obtenir la confirmation du passager lors de l’embarquement. Par conséquent, par courtoisie, l’équipage lui a proposé un siège alternatif ».