Société

Un Imam agressé à Los Angeles

Publié

le

Un groupe américain de défense des droits civils des musulmans a exigé une enquête complète de la police locale sur un crime haineux commis contre un chef religieux musulman à Anaheim, dans la région métropolitaine de Los Angeles, en Californie du Sud.

En effet, dans un communiqué cité par l’agence andalou AA le bureau de Los Angeles du « Conseil des relations américano-islamiques » (CAIR) a déclaré que l’imam Khaled Hemaya avait été agressé par un inconnu alors qu’il regagnait sa maison, située dans une résidence privée à Anaheim.

Alors que Hemaya franchissait le portail de la résidence, un homme blanc a bloqué le véhicule de ce dernier en lui demandant s’il vivait dans la résidence privée.

« Il m’a regardé vêtu de mon habit religieux, m’a arrêté et m’a dit, ‘Vous n’êtes pas résident ici, vous n’êtes pas autorisé à entrer’ », a déclaré Hemaya.

L’homme a ensuite dit à Hemaya « retournez dans votre pays » et l’a injurié et traité de « sale Arabe » et de « terroriste », puis a donné des coups de pied dans les pneus de son véhicule avant d’ouvrir  la portière du véhicule de Hemaya et l’a agressé physiquement.

Un agent de sécurité de la résidence privée est alors intervenu et a appelé la police d’Anaheim. Cependant, l’officier de police arrivé sur les lieux a refusé de procéder à une arrestation et a suggéré à Hemaya de donner suite au rapport de police et de porter plainte.

Le directeur exécutif du CAIR-LA, Hussam Ayloush, a qualifié l’incident de « répréhensible » et d’ « exemple de la façon dont la haine s’insinue dans la vie quotidienne des gens ».

« Face à la recrudescence des actes hostiles envers les musulmans au cours des dernières années, nous avons alerté sur le danger que représente la banalisation du discours haineux qui conduit inévitablement à des agressions à caractère raciste », a-t-il déclaré.

Cliquez pour commenter

Copyright © 2020 L'islam de France

Exit mobile version