Société

Un Aïd Al-Fitr chaotique pour les musulmans de France

Publié

le

Les musulmans de France ont célébré hier la fin du mois du jeûne dans une atmosphère morose. La prière de l’Aid Al-Fitr qui clôture le mois de Ramadan s’est passée dans la frustration dans la majorité des mosquées de l’Hexagone.

A Orly, la mosquée a été rapidement submergée de fidèles. Les responsables de l’association avait prévue deux sessions de salat Al ide, mais le nombre de fidèle a dépassé les prévisions. Une chaine humaine de près de 300 mètres s’est formée dès 7h du matin pour espérer entrer à la mosquée.

Protocole sanitaire oblige, les places sont limitées et tout le monde n’a pas pu assister à la prière. D’autres mosquées de la région parisienne ont connu le même chao avec des fidèles rebroussant chemin après la fermeture des portes de la mosquée.

D’autres mosquées, à l’instar de quelques unes de la Saine-Saint-Denis ont préféré fermer leurs portes tant la gestion des fidèles été impossible.

Rappelons qu’au début de la pandémie en 2020 les communes ont pu ouvrir les portes des stades, gymnases ou les fidèle de confession musulmanes ont pu célébrer la fête de l’Aïd en respectant la distanciation sanitaire dans des endroits ouvert ou assez grand pour permettre une aération correcte. Cette année le ministère de l’Intérieur a interdit les rassemblements et les prières hors mosquée.

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version