Suivez nous

Société

Tags islamophobes sur des mosquées au Monténégro

Publié

le

Les inscriptions «Srebrenica», «Turcs» et «Niksic sera Srebrenica», ainsi que quatre lettres S sont apparues hier  matin sur les murs entourant deux mosquées de la capitale Podgorica et de la ville de Nikšić, au Monténégro.

Eneffet, selon le site AA, la profanation de la mosquée de Niksic a eu lieu un jour après qu’une croix avec quatre lettres S a été dessinée sur le mur de la clôture de la mosquée Osmanagic à Podgorica, mardi.

Dans une déclaration au site, Mirsad Agovic, le chef du Comité de la communauté islamique de Niksic, a déclaré que c’était un acte honteux. «Ils ne nous ont pas fait peur non plus dans les années 1990, donc ils ne nous feront pas peur maintenant» a-t-il souligné.

Qualifié de génocide par la justice internationale, le massacre de Srebrenica reste synonyme du pire des massacres commis en Europe depuis la Seconde guerre mondiale où plus de 8 000 hommes et adolescents bosniaques descendants des Musulmans de l’empire ottoman, âgés entre 7 et 70 ans, ont été tués dans la région de Srebrenica, au mois de juillet 1995, durant la guerre de Bosnie-Herzégovine.

Ces massacres ont été perpétrés par des unités de l’armée de la République serbe de Bosnie (VRS) sous le commandement du général Ratko Mladić, appuyées par une unité paramilitaire de Serbie, dans une ville déclarée « zone de sécurité » par l’Organisation des Nations Unies (ONU). Cette dernière y maintenait une force d’environ 400 Casques bleus néerlandais, présents dans la région de Srebrenica au moment du massacre.

Il est à noter que les Musulmans du Monténégro sont confrontés à des menaces constantes.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 L'islam de France