Suivez nous

Société

Tags islamophobes et obscènes dans la mosquée d’Agen

Publié

le

Dans la nuit du samedi au dimanche 26 juillet, la façade de la mosquée d’Agen en Lot-et-Garonne a été taguée par des graffiti islamophobes et obscènes  notamment une croix gammée, un doigt d’honneur et un sexe masculin.

En effet, Messaoud Settati, président de l’association des musulmans de l’Agenais, gestionnaire du lieu, s’est confié à l’AFP et déclare avoir été alerté « vers 2 h 00 du matin » par des voisins qui avaient remarqué les inscriptions peintes en rouge sur la façade.

Les images de la vidéo surveillance, montrent un homme, seul, qui a pénétré dans l’enceinte du bâtiment « peu après minuit ». Settati ajoute dans ce sens ;«on ne peut pas savoir si c’est l’œuvre d’une personne égarée, perdue (…) C’est la première fois que nous avons ce genre d’actes d’injure  sur la mosquée ». L’enregistrement vidéo a été confié à la gendarmerie et l’enquête est en cours.

Le maire d’Agen, Jean Dionis, s’est déplacé hier lundi sur les lieux, quelques minutes avant que les employés municipaux nettoient les tags. Il a déclaré à ce propos « Il faut progresser sur ce dossier. Là la mosquée, l’église ou la synagogue sont la cible d’attaque et parfois même des tirs de balle ».

Sur twitter, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin a condamné ces faits tout en estimant qu’il s’agit de « dégradations inacceptables qui ont visé la mosquée d’Agen. Ces actes odieux sont contraires aux valeurs de la République ».

De son coté, la préfecture du Lot-et-Garonne a également condamné « fermement les dégradations et actes odieux commis sur la mosquée d’Agen. Ils sont en totale contradiction avec les valeurs de la République et la liberté des cultes ».

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France