Suivez nous

Société

Tags, incendies et lettres de menaces : Dangereuse montée des actes islamophobes en France

Publié

le

Les actes islamophobes sont en recrudescence en France. Tags sur la mosquée de Pantin et de Donzère, tentative d’incendie de la mosquée de Châteaudun, lettres de menaces à Rouen, autant d’actes recensé durant le week-end.

En effet, dans la nuit de jeudi à vendredi, la mosquée turque de Châteaudun a été victime d’un début d’incendie. Le feu a été mis dans une poubelle située à l’entrée de la mosquée, par un homme selon les images de vidéosurveillance. L’individu a vidé un bidon d’essence avant de mettre le feu à la poubelle. L’incendie ne s’est pas propagé et n’a pas fait de victime, ni de dégâts. Les responsables de la Mosquée ont porté plainte auprès de la Gendarmerie qui a dépêché une équipe afin d’effectuer les premiers constats et investigations. L’hypothèse criminelle est confirmée par la compagnie départementale de gendarmerie de Châteaudun. « L’analyse des images de la vidéosurveillance est en cours pour éclaircir cette tentative d’incendie qui n’a fait aucune victime », a indiqué le capitaine Cheick-Omar Fofana.

De son coté la mosquée de Pantin a fait l’objet de tagues et actes islamophobes de la part d’un homme et d’une femme, tous les deux âgés de 21 ans. Ces derniers ont été arrêtés en flagrant délit.

Deux arrestations

Le parquet général de Bobigny, a confirmé, dans un communiqué, l’arrestation de deux jeunes d’une vingtaine d’années au moment où ils taguaient à la bombe blanche des expressions sur le mur de la mosquée Pantin. Ils ont été placés en garde à vue, et seront jugés dans le cadre d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) le 5 mars pour « dégradation d’un lieu de culte et provocation à la haine en raison d’une religion », rapporte le parquet.

Les mots « Mosquée de tueurs de profs », « Justice pour Samuel Paty », « Je suis Charlie » ont été inscrits à la bombe blanche sur la clôture de la mosquée.

Par ailleurs et selon l’AFP,  une salle de prière de la communauté musulmane à Donzère (5 500 habitants) dans le Sud de la Drome a été également taguée « de quelques croix » chrétiennes. Les responsables de la salle ont constaté les inscriptions vendredi, ils ont prévenu les gendarmes et une plainte pour « dégradation » a été déposée. Une enquête est en cours. « Les patrouilles autour de l’ensemble des édifices cultuels sont renforcées, particulièrement depuis l’attentat de Nice », a-t-on ajouté à la préfecture.

En outre, quatre mosquées de l’agglomération de Rouen (Seine-Maritime) ont reçu, jeudi et vendredi, une lettre de menaces. Au moins deux d’entre elles (la mosquée de Canteleu et celle de Grand-Couronne) ont déposé plainte, a appris l’AFP samedi de source policière. Une enquête a été ouverte, confiée à la sûreté départementale.

Dans le courrier reçu par les quatre mosquées figuraient notamment l’image d’un cochon, une des caricatures du prophète Mahomet publiée dans Charlie Hebdo ainsi qu’une photo de talibans armés, a-t-on précisé de même source.

Copyright © 2020 L'islam de France