Suivez nous

Société

Second Ramadan en confinement : le Secours islamique France, une ONG au service des démunis

Publié

le

Le Ramadan de cette année intervient dans une conjoncture spéciale. Il s’agit du 2eme mois béni que les musulmans devront passer en confinement.  La situation sanitaire a fortement impacté la vie économique et sociale des gens.  C’est pourquoi l’ONG  Secours islamique de France travaille d’arrache pied, pour venir en aide aux personnes les plus démunis et affecté par la crise.

Dans cet entretien exclusif, le SIF dresse le bilan de ses activités de l’année passée, nous révèle ses plans pour cette année et bien plus.

Islam de France : Tout d’abord quel bilan faites-vous de vos actions de solidarité menées l’année passée ?

 Secours islamique de France : Nos préparatifs étant planifiés des mois à l’avance, nous avons été un peu bousculés par la crise sanitaire. Néanmoins, les équipes, en France et à l’international, ont su rebondir et proposer des dispositifs permettant de continuer à proposer du soutien aux personnes en situation précaire. Par exemple, nous avons transformé notre dispositif des « Tables du Ramadan », en un dispositif mobile la « Tournée des Tables du Ramadan ». Avec le soutien d’un restaurateur et de nos bénévoles, nous avons continué à proposer entre 700 et 800 repas par jour, livrés notamment dans des foyers sociaux ou pendant nos maraudes sociales et alimentaires.

En 2020, nous avons même augmenté notre capacité pour les colis solidaires et sommes passés de 6000 à 9000 colis distribués dans différents centres pénitentiaires.

A l’international, nous avons pu délivrer nôtre soutien aux populations en difficulté en transformant les traditionnelles distributions, quand cela était possible, en système de voucher/coupon, permettant au bénéficiaire d’acheter les denrées qu’il souhaitait, auprès de points de vente partenaires (souvent des bénéficiaires de nos projets de développement d’activités génératrices de revenus, les AGR).

Islam de France : Le ramadan 2021 est là, quelles sont les actions que vous envisagez de mener cette année ?

Secours islamique de France : Forts de notre expérience réussie de l’année dernière, nous allons continuer avec nos actions. En France, nous allons également nous rapprocher d’une nouvelle catégorie précarisée de la population : les étudiants. Nous développons des partenariats avec plusieurs foyers d’étudiants, afin de pouvoir leur proposer, pendant toute la période de Ramadan, une aide alimentaire.


Comme l’année dernière et en plus des programmes et de toutes les opérations à l’international, le dispositif phare mis en place en France sera celui de la « Tournée des Tables du Ramadan », qui proposera 700 repas distribués dans différentes villes de Seine-Saint-Denis (93) et de l’Essonne (91).
Les étudiants, qui sont pour certains en très grande précarité, seront également bénéficiaires de ces livraisons alimentaires dans deux résidences universitaires en Essonne.
Le dispositif comprendra également des distributions de colis solidaires, dans différentes maisons d’arrêt et établissements pénitentiaires de l’Île-de-France et d’autres régions. Ainsi, 9 000 détenus recevront des colis composés de plusieurs denrées non périssables, notamment de soupe, biscuits, fruits secs et chocolat.

Islam de France : Y aura-t-il un changement dans votre travail de soutien durant ce mois sacré vu la situation sanitaire ?

 Secours islamique de France : Il n’y aura pas, à proprement parler, de changement. Nous continuerons à soutenir les personnes en difficultés, dans le strict respect des règles sanitaires, pour la protection de nos bénéficiaires, de nos bénévoles et, plus globalement, de nos équipes. Plus qu’un changement de notre activité, ce sera surtout de l’adaptation.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *