Suivez nous

Société

Ramadhan en confinement : les instructions du CFCM

Publié

le

Le coronavirus a changé la manière de vivre. Il intervient également à la veille du mois sacré (Ramadhan), ce qui risque de bouleverser le déroulement de ce mois. C’est dans ce contexte que le Conseil français du culte musulman (CFCM) a adressé une note contenant certaine instructions pour passer le mois du jeune en période confinement.

En effet, selon les dernières nouvelles la période de confinement en France risque de se prolonger encore pour quelques semaines, ce qui coïncidera avec le mois sacré qui débutera très certainement à partir du 24 avril prochain. Ainsi, les exigences du confinement  entraineraient très probablement la suspension de nombreuses activités du mois de Ramadan dans leurs formats habituels.

Dans ce contexte, le CFCM a livré quelques bonnes pratiques pour servir l’intérêt général et respecter les règles de sécurité et d’usage tout en prenant en compte le droit et les pratiques religieuse. Ainsi le CFCM appelle les responsables musulmans à maintenir les mosquées fermées et incite les fidèles à accomplir leurs prières journalières chez-eux, jusqu’à nouvel ordre, tout en précisant que « la pratique du jeûne dépend intrinsèquement et individuellement de chacun là où il se trouve. Cette pratique n’est donc pas affectée directement par le contexte actuel ».  En d’autres termes, accomplir Tarawih chez-soi (même lorsque les mosquées sont ouvertes) pourrait être souhaitable pour certains si cela ne conduit pas à l’absence de leur célébration collective dans les mosquées.

Tarawih et iftar collectif

Justement concernant Tarawih, le CFCM explique : « il n’est pas nécessaire de réciter le coran dans son intégralité durant les prières de Tarawih. Ces dernières pourraient se faire avec la première sourate du Coran « Alfatiha » et une autre sourate que le fidèle répète dans tous les cycles (rakaates) de ces prières et pendant tout le mois s’il ne mémorise pas d’autres sourates ou versets ».  C’est dire qu’il est possible à chacun et à chacune d’accomplir chez-soi en toute sécurité et en toute sérénité la prière de Tarawih. Dans ce sillage, la note ajoute qu’il est recommandé aux familles d’accomplir, en groupe, les prières journalières obligatoires ainsi que le Tarawih.  Ce qui leur permettra de profiter pleinement des mérites de la prière en groupe, d’accompagner au mieux leurs enfants dans leur vie spirituelle et leur transmettre, par la même occasion, les valeurs authentiques de notre religion.

Par ailleurs, le CFCM souligne « quelle que soit la durée du confinement en vigueur, nous devrons nous hisser individuellement et collectivement à la hauteur du défi qu’il nous impose. Nous devrons bâtir ensemble des solutions alternatives » tout en évoquant des  «des initiatives consistant à transmettre à l’heure de la prière de vendredi des interventions et des messages des imams, même si elles ne se substituent pas aux prêches rituels, permettent aux fidèles de garder le lien avec leurs mosquées et leurs imams en ces temps de confinement et d’isolement ».

Pour ce qui est des opérations de solidarité, notamment les Iftars collectifs, le CFCM indique : « il est fort probable que ces repas ne puissent avoir lieu cette année dans leurs formats habituels. De nombreuses idées alternatives sont d’ores et déjà en cours d’élaboration pour que l’esprit de partage de ce mois béni perdure malgré les difficultés. Des distributions de repas répondant aux restrictions en vigueur pourront faire l’objet d’une concertation avec les autorités locales de notre pays et faire appel à l’entraide entre les différents acteurs associatifs ».

En conclusion, la note invite les fidèles à avoir « dans nos prières et nos invocations tout au long de ce mois béni de Chaabane et pendant le mois de Ramadan une pensée particulière pour le personnel de santé et les forces de sécurité qui se trouvent aujourd’hui en premières lignes et font d’énormes sacrifices pour protéger la population ».

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France