Suivez nous

Société

Manifestations au Soudan à cause des réformes « anti-islamique » adoptées dernièrement

Publié

le

Les réformes adoptées dernièrement par le Gouvernement de transition Soudanais ne sont pas passés. Des manifestations ont éclatés dans la capitale, car ces réformes sont jugées anti-islamiques.

Pour rappel, le 10 juillet dernier, le gouvernement de transition a adopté une série d’amendements abolissant la peine de mort pour apostasie, criminalisant l’excision et autorisant les non-musulmans à importer, vendre et consommer de l’alcool pour la première fois depuis 1983.  En outre, le ministre de la Justice, Nasreddine Abdelbari, avait  également annoncé que la conversion à une autre religion que l’islam serait décriminalisée bientôt.

Ainsi, des dizaines de Soudanais ont manifesté, vendredi dernier après la prière du vendredi à Khartoum, contre ces réformes qu’ils jugent anti-islamique.  Ces derniers scandaient des champs tels que «nous ne remplacerons pas la loi divine», «Hamdok : Khartoum n’est pas New York». Les forces de sécurité ont bloqué les grandes avenues de la capitale ainsi que les ponts reliant le centre de Khartoum à sa ville jumelle Oumdourman, sur la rive opposée du Nil blanc.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *