Suivez nous

Société

L’Indonésie se retire du Hadj pour cette année

Publié

le

Au vu de la situation sanitaire dans le monde, l’Indonésie a pris la décision de se retirer du pèlerinage annuel islamique à La Mecque (HADJ). C’est ce qu’a annoncé le ministère Indonésien des Affaires religieuses.

En effet, cette décision représente un coup dur pour l’Arabie Saoudite puisque l’Indonésie compte le plus grand contingent de fidèles.  Ainsi, les quelques 220 000 personnes du pays qui devaient participer au hadj de cette année, devront retarder leurs projets.

Au cours d’une conférence de presse, le ministre des Affaires religieuses Fachrul Razi a qualifié cette décision de « difficile et amère » soulignant toutefois : « il est de notre responsabilité de protéger nos pèlerins et ceux qui travaillent pour le hadj ».

L’Indonésie qui envoie chaque année le plus gros contingent de pèlerins, avait pressé le mois dernier l’Arabie Saoudite afin qu’elle annonce sa décision sur la tenue du hadj. Même le Président indonésien Joko Widodo avait évoqué le sujet au cours d’une conversation téléphonique avec le roi Salmane, a précisé le ministre.

Par ailleurs, l’Indonésie  avait étudié la possibilité d’envoyer la moitié du contingent de pèlerins prévus pour limiter les risques, mais a décidé finalement de demander aux pèlerins de renoncer à leur voyage cette année.

La pandémie mondiale a plongé le rituel dans le doute, mais Riyad n’a pas encore annoncé sa décision finale sur la poursuite de la célébration de fin juillet.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France