Société

Lieux de culte en France; la nouvelle jauge fait le bonheur des musulmans

Publié

le

Dans la soirée de mercredi 2 décembre, le ministère de l’intérieur a annoncé par communiqué la proposition d’une nouvelle jauge suite aux discussions avec les religions sur la question de l’occupation des lieux de culte dans cette phase de déconfinement au moins jusqu’au 15 décembre : «De manière à concilier liberté d’exercice du culte et mesures sanitaires, une nouvelle jauge de présence dans les édifices du culte a été établie» stipule le ministère. Le conseil d’Etat avait jugé « disproportionné » le seuil de 30 personnes. 

En effet, cette nouvelle jauge  prévoit, pour l’organisation des cérémonies, de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux.

« Les consultations se poursuivront dans les jours prochains, afin de préparer l’évolution des mesures de confinement à partir du 15 décembre », précise le locataire de la place Beauvau, qui pourrait assouplir à cette date le dispositif d’accueil. 

Réagissant à cet assouplissement, Mostaka Kerkri, vice-président du Conseil Français du culte musulman en Bourgogne a souligné qu’il s’agissait d’une « bonne nouvelle ».

France3Régions rapporte que le CFCM estime que  la moitié des mosquées et des salles de prières de la région pourront accueillir davantage de fidèles avec cette réévaluation de la jauge. Pour les plus grandes, cette mesure pourrait d’ailleurs être synonyme de réouverture. A Chenôve et Dijon (Grésilles, Wilson, Fontaine d’Ouche), plusieurs sites religieux étaient restés fermés. « Des mosquées avaient choisi de ne par rouvrir parce qu’elles n’imaginaient pas refuser des gens » explique Mostafa Kerkri. 

Cliquez pour commenter

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version