Société

L’hiver, une saison exceptionnelle pour le croyant !

Publié

le

Ce n’est un secret pour personne, beaucoup n’apprécient pas la saison de l’hiver ; les journées sont de plus en plus courtes, la lumière du soleil diminue, les sorties se font rares et le froid ; qui s’installe affecte notre humeur (fatigue, baisse de moral, de motivation…).

Pourtant, pour le croyant, l’hiver est une période exceptionnelle ! Pourquoi ?

Parce qu’il est le printemps (rabi’) du croyant comme nous l’enseigne le Prophète ; paix et salut sur lui ; « L’Hiver est le rabi’ du croyant. Le croyant profite de ses courtes journées pour jeûner et de ses longues nuits pour prier  » (1)

Ce Hadith est un encouragement pour accomplir les bonnes œuvres rendues accessibles et faciles en cette période de l’année. Des bonnes œuvres qui ne sont plus l’apanage des habitués du jeûne et des prières de la nuit, mais accessibles à tous et à toutes.

L’hiver, une saison d’entraide

Il convient ainsi que chaque fidèle profite de cette occasion bénie, et qu’il réserve certains moments ; parmi ces nuits hivernales, pour se retrouver avec son Seigneur au dernier tiers de la nuit, en espérant qu’ainsi, une difficulté soit allégée, un péché pardonné, une épreuve levée, une invocation exaucée, ou un degré élevé.

« Dieu descend chaque nuit au ciel le plus proche, vers le dernier tiers de la nuit et dit ; Qui M’invoque, pour que Je l’exauce ? Qui Me demande, pour que Je lui donne? Et qui implore Mon pardon, pour que Je lui pardonne? » (2)

Que le fidèle réserve aussi durant cette saison hivernale les jours du lundi, du jeudi ; des jours blancs pour pratiquer le jeûne. Selon Abû Hurayra, que Dieu l’agrée, le Prophète, paix et salut sur lui, a dit : « Les actions sont présentées [devant Dieu] le lundi et le jeudi et j’aime que mes actions soient présentées alors que je jeûne. » (3).

L’hiver est ainsi en quelque sorte les journées portes ouvertes de la piété; on y trouve aussi des soldes spirituelles pour réaliser de bonnes affaires. Une occasion exceptionnelle pour initier nos cœurs à la pratique du jeûne, aux veillées nocturnes, aux invocations …. Et d’apprécier, de pérenniser ces bonnes œuvres tout au long de l’année.

(1)   Hadith rapporté par Al Bayhaqi

(2)   Rapporté par Boukhari et Mouslim

(3)   Rapporté par At-Tirmidhî

Newslatter de la mosquée de Montigny

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version