Société

Les vaccins anti-covid19 sont Halal selon le concept de l’Istihala

Publié

le

La question peut sembler farfelue, mais elle demeure sérieuse aux yeux de la communauté musulmane de plusieurs pays. Les vaccins anti-covid19 sont-ils Halal ou pas ?.  Chaque organisation musulmane y va de sa propre analyse et avis, mais il semblerait qu’au delà de sa composition, ce vaccin est indispensable pour sauver des vies.

En effet, depuis le lancement de la vente des différents vaccins, que se sois le Spoutnik  V Russe, le Moderna et AstraZeneca Américain, ou le Sinovac Chinois, une seule question revient sans cesse chez les musulmans. A savoir ces vaccins sont-ils Halal ou non ? Ces derniers estiment que certains vaccins comportent certains produits « haram » comme la gélatine de porc – des gélifiants utilisés dans certains vaccins sont effectivement des gélatines hydrolysées d’origine porcine. Pfizer, AstraZeneca et Moderna avaient aussitôt indiqué par la voix de leurs porte-paroles à l’agence de presse AP qu’ils ne contiennent pas de produits à base de porc et sont donc « casher » et « halal ». 

Contacté pour avoir son avis sur la question, l’institut d’enseignement supérieur islamique de Paris (LESIP) évoque le concept d’istihala ou de transformation, dans lequel vous avez du matériel qui est à l’origine interdit, devient permis après transformation chimique. L’institut cite l’exemple de la gélatine à base de porc. Cette Istihala transforme ce produit de base haram vers un autre halal. C’est le même cas pour le vin qui est transformé en vinaigre. En outre, notre interlocuteur ajoute que cette question de Halal ou Haram se pose car  les Musulmans ne sont pas présents et n’ont pas de poids dans le domaine médical mondial. « Le jour ou les musulmans seront présents et pèseront dans ce domaine, on pourra avoir des produits purement halal sans ambigüité » nous a-t-on souligné. 

La plus haute autorité islamique d’Indonésie a déclaré halal, ou conforme au rite musulman, le vaccin du groupe chinois Sinovac, sur lequel le pays mise pour lancer les vaccinations contre le coronavirus la semaine prochaine. 

De son coté, le Conseil de la Fatwa des Emirats arabes unis (EAU), a publié une fatwa (décision islamique) autorisant l’utilisation des vaccins anti-covid19 (contre les coronavirus) conformément aux objectifs de la charia’a islamique sur la protection du corps humain et d’autres décisions islamiques pertinentes.

D’ailleurs, et il faut le souligner  le traitement de la maladie est autorisé en Islam, au minimum, sinon recommandé, voire obligatoire. Les vaccins sont donc des médicaments préventifs, c’est l’un des sous-types de traitements que l’Islam encourage.

Cliquez pour commenter

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version