Suivez nous

Société

Le Ministre de l’Intérieur et le CFCM réfutent les accusations « absurdes » de Marine le Pen

Publié

le

Elle ne rate aucune occasion pour s’adonner à ses pratiques racistes et islamophobes. Marine le Pen, la présidente du Rassemblement National, profite de l’épidémie pour s’attaquer aux musulmans en accusant des mosquées de profiter du confinement pour faire retentir leur appel à la prière. Des accusations réfutées en bloc par le Ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et le Conseil français du culte musulman (CFCM).

En effet, dans une lettre adressé au ministre de l’Intérieur, Marine le Pen avait dernièrement écrit « depuis quelque temps, un certain nombre de mosquées profitent des consignes de confinement et de l’accaparement des forces de sécurité pour faire retentir dans l’espace public par haut-parleurs l’appel du muezzin à la prière islamique » en citant notamment les mosquées de Lyon et Valentigney (Doubs).

En réponse, Christophe Castaner a déclaré «  à  ce jour, toutes les mosquées ont fermé » en ajoutant « cependant certains responsables de mosquées, très peu nombreux, ont souhaité lancer des appels à prier chez soi ou, à 20 h, à exprimer leur solidarité avec les personnels hospitaliers. Au-delà des polémiques, qui appartiennent à ceux qui veulent les faire vivre, il a été expressément demandé à ces responsables de trouver d’autres formes d’expression de leur solidarité et de cesser ces initiatives ».

Le CFCM évoque une campagne politico-politicienne aussi absurde qu’incompréhensible

De son coté, le CFCM par le biais d’un communiqué a dénoncé une campagne politico-politicienne aussi absurde qu’incompréhensible contre les musulmans de France. Apportant des précisions, le CFCM fait savoir « s’agissant de Lyon, il convient de rappeler qu’une réunion interreligieuse à l’occasion de la fête de l’annonciation qui célèbre la Vierge Marie, figure commune aux traditions chrétienne et musulmane, était programmée pour le 25 mars 2020 dans la grande mosquée de Lyon. De son côté, la conférence des évêques de France a fait savoir que toutes les cloches des églises de France allaient sonner pendant 10 minutes, le 25 mars 2020 vers 19h30, en solidarité avec notre Nation toute entière » en ajoutant « la rencontre prévue à la grande mosquée de Lyon n’ayant plus eu lieu, mesure de confinement oblige, la grande mosquée de Lyon s’est associée à cette expression de solidarité des églises de Lyon en ayant recours à l’équivalent du glas à savoir le Adhan. À préciser que 19h30 ne correspond à aucune heure de prière musulmane et que l’appel lui-même se terminait par la séquence priez chez-vous ».

Pour ce qui est du cas de Valentigney, le CFCM souligne qu’il «  est très révélateur de l’instrumentalisation que la présidente du RN en fait. La vidéo qu’elle y signale, dont le son venait de l’intérieur d’un appartement privé, a été tournée depuis un étage d’une tour qui n’avait rien avec la mosquée de Valentigney. Le Maire de la ville, Philippe Gautier s’est d’ailleurs insurgé contre cette instrumentalisation… il n’y a pas eu d’appel à la prière, dans aucune des deux mosquées de ma cité… Il faut savoir raison garder et ne pas mettre d’huile sur le feu. Rajouter du chaos au chaos, c’est de l’inconscience ».

En conclusion, le CFCM  a rappeler que « les citoyens de confession musulmane comme tous leurs concitoyens, se sont mobilisés partout en France pour apporter leur contribution à l’effort national face à la pandémie qui ne fait aucune distinction entre les Français » tout en appelant les musulmans de France de « trouver les moyens d’expression solidaire les plus consensuels pour barrer la route aux adeptes de la haine et de la division ».

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France