Suivez nous

Société

L’aid El- Fitr : La majorité des pays célèbrent cette fête religieuse le dimanche 24 mai

musulmans de France

Publié

le

Contrairement aux années précédentes ou la date de l’aïd el- fitr se différencier d’un pays à un autre, cette année, pratiquement tous les musulmans du monde entier vont célébrer cette fête religieuse, ce dimanche 24 mai 2020.

Hier, c’est les pays asiatique (décalage horaire oblige) qui étaient les premiers à dévoiler la date de la célébration de l’aid El- Fitr dans leur pays. C’est dans cette optique que le croissant lunaire n’a pas été vu dans ces pays, cela veut dire que les jeûneurs vont jeuner trente jours cette année et que le 1er Schawall ( le mois hijiri suivant ramadan) coïncidera avec le dimanche 24 mai, soit le premier jour de l’aïd El- Fitr. Ainsi, des pays comme l’Indonésie, la Malaisie, le Japon Et l’Australie ont été les premiers annonceurs.

L’Arabie saoudite, la terre bénite a annoncé un peu plus tard en début de soirée que l’aïd dans le royaume sera célébré également le dimanche 24 mai, de même que les émirats arabes unis, le Qatar et les autres pays musulmans aussi à l’image de la Jordanie, le Koweït et l’Egypte.

C’était le même cas en Europe aussi comme la France, l’Espagne qui généralement, eux, suivent l’Arabie saoudite lors des fêtes religieuses, à savoir l’aïd el – fitr et l’aïd- el adha.

L’Algérie ne déroge pas à la règle, ainsi que tous les pays du grand Maghreb (Tunisie, Libye), car l’aïd dans cette région aura lieu ce dimanche. Cependant, le Maroc, Oman et le Soudan observeront le croissant lunaire, le samedi 23 (ndlr ; aujourd’hui) dans la mesure ou la nuit du doute dans ces pays- là (29 ramadans) est prévue pour aujourd’hui.

En outre, cette année, les musulmans à travers le monde vont célébrer cette fête religieuse dans des circonstance différentes avec la penderie du COVID- 19. En effet, comme les lieux de cultes sont fermés afin de juguler l’expansion de ce virus (mesures barrière), les fidèles seront contraints d’effectuer la prière de l’aid El- Fitr à la maison.

« Les Algériens vont effectuer la prière de l’aïd à la maison »

Le ministre des affaires religieuse et du wakf en Algérie, le docteur Youcef Belmahdi avait indiqué toutefois que « les mosquées en Algérie et même s’ils ne seront pas ouverts aux fidèles à cause du COVID- 19, essayeront tant bien que mal de lancer tôt le matin, soit juste après le levé du soleil les Tassbihs et les takbirs via les hauts parleurs et ce dans tous les lieux de cultes à travers le territoire national. De cette façon, les algériens pourront sentir un tant soi peu la saveur de l’aïd- El Fitr. Pour ce qui est de la prière, chaque individu pourra la faire chez lui seul ou en famille. Je souhaite à l’occasion un joyeux aïd à tous les algériens et à tous les musulmans du monde entier », avait annoncé le ministre algérien dans des déclarations de presse.

Comment faire la prière de l’Aïd El- Fitr ?

– Prononcer le takbir d’entrée en prière (« Allah akbar »).

– Répéter six fois « Allah akbar » sans avoir à lever ses mains.

– Réciter Al-Fatiha, la sourate d’ouverture du Coran, suivie d’une deuxième sourate de son choix.

– Poursuivre en faisant les gestes habituels d’une prière.

– En se levant de la prosternation, prononcer le takbir.

– Répéter cinq fois « Allah akbar », là aussi sans avoir à lever les mains.

– Réciter Al-Fatiha, la sourate d’ouverture du Coran, suivie d’une deuxième sourate de son choix, différente de celle récitée lors du premier cycle, puis réaliser les gestes habituels d’une prière, qui prend fin normalement.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France