Suivez nous

Société

Grande mosquée de Lyon cible d’attaque islamophobe de génération identitaire

Publié

le

Enflammé par Marine le Pen et animé par l’islamophobie, le groupuscule d’extrême droite Génération identitaire a pris pour cible la mosquée de Lyon, où des visuels ont été projeté sur le minaret de l’édifice pour « dénoncer des appels à la prière ».

Sur ces visuels, partagés sur les réseaux sociaux on peut y lire « Lyon, Strasbourg, Marseille, Allemagne, Espagne. Stop ! Le chant du Muezzin ne résonnera pas en Europe. Génération Identitaire ».

L’action a bien évidemment été revendiquée par le groupuscule d’extrême-droite sur Twitter : « hier, deux militants de Génération Identitaire riverains de la Grande Mosquée de Lyon s’y sont rendus dans le cadre de leur activité physique journalière. Ils y ont projeté un visuel dénonçant les appels à la prière islamique qui résonnent pendant le confinement ». Il est à noté que c’est Marine le Pen qui avait mis le feu aux poudres en début Avril, lorsqu’elle a  accusé certaines mosquées d’avoir profité du confinement pour faire retentir leur appel à la prière. Ces accusations ont été formellement démenties par le Ministre de l’Intérieur et le CFCM.

Le recteur de la Grande Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane n’a pas tardé à réagir sur twitter en déclarant « quelle prouesse de ces valeureux guerriers  en ces temps difficiles que traverse notre pays, d’autres continuent à aiguiser leur haine ».  Dans une déclaration à l’AFP, Kamel Kabtane a dénoncé « c’est une prouesse digne des temps anciens, c’est une forme de terrorisme intellectuel pour faire peur aux musulmans » tout en soulignant avoir « écrit au préfet pour lui demander que l’État protège la mosquée ».

Le seul appel à la prière à avoir jamais retenti à Lyon était celui lancé le 25 mars, en même temps que sonnaient les cloches de toutes les églises de France en solidarité avec les soignants. Kamel Kabtane rappelle qu’il « s’agissait d’un geste symbolique et d’un appel à la solidarité envers les soignants ».

« C’est pour leur témoigner notre fraternité que ce soir nous prierons pour eux et pour tous nos compatriotes, quelle que soit leur religion ou leur origine », expliquait la publication Facebook de la Grande mosquée de Lyon. 

Le même jour, l’archevêque de Lyon, monseigneur Michel Dubost, avait béni Lyon depuis la basilique de Fourvière avant que les cloches de toute la ville résonnent à l’appel de la Conférence des évêques de France (Cef) et en soutien au personnel soignant.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France