Suivez nous

Société

Inde : Les actes d’islamophobie se multiplient depuis le début de la pandémie

Musulmans de France

Publié

le

Depuis le début de la crise sanitaire du COVID- 19, les actes de l’islamophobie se multiplient en Inde et la communauté musulmane est visée par les autres communautés religieuses majoritaires en Inde.

La dernière en date est l’attaque d’un groupe de personnes hindoues sur un soudeur musulman, Gayur Hassan habitant à New Delhi.

Ces personnes ont mis le feu dans son atelier et jeter des pierres en direction de sa maison car le fils de Gayur avait aimé un message sur les réseaux sociaux qui dénonçait les attaques contre les musulmans dans le pays de 1,3 milliard d’habitants depuis le début du confinement national en Inde.

« Mes ancêtres vivaient ici et je suis né ici», déplore le père, habitant d’un village où une dizaine de familles musulmanes sont installées au milieu de quelque 150 foyers hindous dans l’État de l’Haryana, à l’ouest de la capitale New Delhi », avait affirmé Gayur.

Le soudeur musulman ajoute que «Nous vivions comme une famille et la religion n’a jamais été un problème ici», assure-t-il, mais désormais «il y a une atmosphère de peur et de haine partout».

En outre, deux personnes ont été arrêtées par la police suite à cet incident. La famille de Gayur subit toujours des menaces de la part de la communauté Hindous si les hommes de cette famille ne rasaient pas leur barbe et ne cessaient de porter la calotte musulmane, selon la police locale.

Enfin, il est utile de mentionner que depuis le mois mars, soit depuis le début de la pandémie, cette ville a enregistré plusieurs attaques contre les musulmans, selon une étude d’un professeur de l’université de Michigan.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France