Société

Hausse du sentiment anti-musulman en Pologne, la MZR lance un nouveau site web sur l’islam

Publié

le

L’Union religieuse musulmane de Pologne (MZR) a lancé dernièrement un nouveau portail en polonais en ligne sur l’islam afin de fournir informations et conseils mais également pour faire face aux stéréotypes courants sur la communauté.

Le MZR, créé en 1925, est la plus ancienne organisation musulmane de Pologne. Il représente en particulier les Tatars de Lipka, qui vivent dans les régions frontalières entre ce qui est aujourd’hui la Pologne, la Lituanie et la Biélorussie, ce qui fait d’elle l’une des plus anciennes communautés musulmanes d’Europe.

Dans une déclaration au site polonais « notesfrompoland », Dagmara Sulkiewicz l’administrateur du site en question muzulmanie.pl , a souligné qu’il est destiné à enseigner aux musulmans et aux non-musulmans les pratiques et la nature de la religion. L’islam n’est selon elle pas seulement la prière, mais une foi qui couvre chaque partie de la vie d’un musulman.

De son coté, la rédactrice en chef du site Barbara Pawlic-Miśkiewicz a déclaré qu’ « Il y a un grand besoin de fournir des informations fiables sur la religion …Il y a encore des groupes entiers de personnes dans le pays qui n’ont absolument aucune idée de l’existence des Tatars».

Selon les dernières estimations, la population tatare a diminué en Pologne et se situe aujourd’hui entre quelques centaines et quelques milliers. 

La majorité des musulmans de Pologne – dont le nombre se situe entre 20 000 et 25 000, selon les estimations du MZR – ne sont pas d’origine lipka tatare. La plupart sont des immigrants, la Pologne enregistrant des niveaux d’immigration sans précédent dans son histoire et parmi les plus élevés de l’UE.

Hausse du sentiment anti-musulman

Il est à souligner que l’année dernière, l’imam du Centre culturel islamique de Varsovie avait appelé à la création d’une autre mosquée dans la ville, affirmant que l’augmentation du nombre avait provoqué le surpeuplement des mosquées déjà existantes.

Toutefois, cette augmentation a été accompagnée par une hausse du sentiment anti-musulman chez les Polonais, les musulmans étrangers étant souvent considérés comme une menace pour la tradition polonaise. Ces préoccupations ont été alimentées pendant la crise des réfugiés de 2015, mais ont continué à être entretenues par le parti au pouvoir, Law and Justice (PiS).

Une enquête du centre polonais de recherceh sur l’opinion publique, menée l’année passée a révélé que les «Arabes» étaient les plus détestés, avec 55% exprimant un sentiment négatif à leur égard.

Le même sondage a fait ressortir que  45% des Polonais exprimaient des opinions négatives sur les musulmans en général, plus que pour tout autre groupe religieux inclus dans l’enquête. Seuls 17% ont une opinion positive.

Cliquez pour commenter

Copyright © 2020 L'islam de France