Suivez nous

Culture

Hausse des actes d’islamophobie en Asie

Publié

le

Depuis le début de la propagation du corona virus (COVID- 19), la communauté musulmane en Asie est très touchée par les actes islamophobes et la discrimination contre cette communauté a triplé.

En effet, depuis la propagation de ce virus à travers le pratiquement tous les pays du monde, les musulmans qui sont minoritaires en Aise, spécialement en Inde, la Chine, la Birmanie ou en encore au Seri Lanka sont persécutés par les gouvernements locaux.

Cette compagne de discrimination a commencé en Inde, le 19 décembre 2019, lorsque le Premier ministre indien, Narendra Modi, propose au parlement de voter un texte remanié sur la citoyenneté. Le texte permet aux immigrés d’être naturalisés en fonction de leur appartenance religieuse. Tous les cultes sont admis sauf celui des musulmans. Les musulmans des autres nationalités sont devenus du jour au lendemain des étrangers en Inde.  Le gouvernement veut un état Indou et donc les musulmans ne peuvent pas bénéficier des mêmes droits que les Indous qui sont majoritaires en Inde.

Les actes islamophobes ne s’arrêtent pas là en Inde, car les femmes enceintes de confessions musulmanes ne sont pas admises dans les cliniques et les hôpitaux, car selon le gouvernement de Modi, la communauté musulmane a une grosse responsabilité dans la propagation du corona virus en Inde.

Depuis le début d’année en Birmanie, près de 800 000 musulmans Rohingyas ont quitté leur pays. Ces personnes sont persécutées par le régime de la dirigeante Aung San Suu Kyi ; violence, viols etc….

Les 600. 000 musulmans qui restent en Birmanie risquent tout simplement d’être exterminés « génocide ».

En chine, les choses ne sont pas au top pour la communauté musulmane, car 1,5 million de musulmans Ouighours (l’ouest de la chine) sont placés dans des camps de prisonniers. Leur seul tort est le fait qu’ils soient musulmans !

Le Sri Lanka n’est pas du reste, les musulmans de ce pays sont accusés de fabriquer des sous- vêtements aux femmes bouddhistes pour les rendre fertiles, ce qui n’est qu’une rumeur pour tolérer la persécution de la communauté musulmane dans ce pays.

D’autre pays asiatique sont aussi touchés par l’islamophobie. Les musulmans de ses pays souffrent terriblement sous le silence abasourdis des organisations des droits de l’homme et autre.

Cette répression contre l’islam et les musulmans devrait cesser immédiatement car au risque au vont les choses, la communauté musulmane ne sera plus acceptée dans ces pays- là dans un avenir très proche.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France