Culture

France : 53% des musulmans sont discriminés à l’embauche selon une étude

Publié

le

Une enquête réalisée par l’Ifop pour le site MeteoJob publiée ce jeudi 10 juin établit que la discrimination à l’embauche a presque doublé en France en l’espace de vingt ans et démontre que 52% des salariés musulmans sont discriminés.

L’enquête a été menée auprès d’un échantillon de 4 026 salarié(e)s, représentatif de la population française salariée âgée de 18 ans et plus.

Ce sondage démontre que la discrimination à l’embauche s’exprime dès la recherche d’emploi de façon très marquée, plus de deux fois la moyenne générale, pour les candidats musulmans. Ainsi on retrouve que  53% de musulmans se disent discriminés en raison de leur foi, suivis par 35% de protestants, puis par 19% de catholiques.

La tendance est tout aussi lourde selon son niveau de croyance religieuse, le port ou non de signes religieux ostensibles ou encore si l’on est ou non racisé.

Pour les entretiens d’embauche, on note que 52% des musulmans sont discriminés, contre 21% des protestants et 19% pour les catholiques.

Les allusions qui reviennent le plus régulièrement sont celles liées au prénom ou au nom de famille, mais l’accent parlé par le candidat à l’embauche est aussi une source de discrimination. 

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version