Suivez nous

Politique

Fausse polémique à cause du décalage d’un examen à l’université de Côte d’Azur

Publié

le

Tout est parti d’un QCM et d’un tweet. À l’Université de Côte d’Azur, un professeur à décaler l’horaire d’un examen et ça lui a valu une grosse polémique.

En effet, le professeur avait envoyé un mail à ses étudiants en Maths appliquées aux sciences (MIASHS) afin de décaler l’horaire d’un examen sous la forme d’un QCM, questionnaire à choix multiple. Un motif religieux en serait la cause : l’enseignant aurait ainsi voulu permettre la rupture du jeûne pour ces étudiants musulmans.

Aussitôt, différentes personnalités se sont servies de cette affaire pour cracher leur haine et exprimer leur islamophobie.  Mais il semble que l’affaire n’est qu’une tempête dans un verre d’eau. Car d’prés les témoignages des étudiants l’examen en question a été reporté plusieurs fois et pas que pour les musulmans.  Ainsi, pour Méline, étudiante en 3e année de Maths appliquées aux sciences, soumise elle-même à ce QCM, il n’y a pas lieu de polémiquer. Concernée par ce changement d’horaire, l’examen n’a pas été décalé seulement pour le Ramadan. 

« Si notre prof a proposé de faire ce QCM qui dure une heure sur une plage horaire plus large, c’est tout simplement parce que nous sommes en stage en journée ! Donc, chacun pouvait ainsi mieux s’organiser pour composer. Ceux qui voulaient diner avant ou après pouvaient donc le faire ! ».

Selon elle et plusieurs étudiants de cette promotion de 66 jeunes, ce professeur est une « personne ouverte et très appréciée ». « Cette polémique n’est pas fondée, cela partait d’une bonne intention de sa part. L’idée a été détournée, on trouve tous que cela est minable » regrette la jeune femme dans des propos rapporté par france3 régions. « Cette histoire ne vient pas de la classe », précise Méline ce vendredi après-midi.

Dans son mail, le professeur indique bien « suite à plusieurs demandes, je décale le QCM de 20h à 22h30, notamment pour accommoder la rupture du jeûne du Ramadan». Le jeûne ne serait donc pas l’unique raison du décalage. 

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *