Suivez nous

Culture

Coronavirus : La grande mosquée de Nantes se lance dans la fabrication des masques

Musulmans de France

Publié

le

Comme les lieux de cultes en France ont fermés leur porte aux fidèles à cause du COVID- 19, certaines associations culturelles y ont trouvé refuges et profitent de la fermeture de ses mosquées pour la confection de masques qui sont très demandés en cette période de crise sanitaire.

C’est dans cette optique que dans la mosquée « Assalam » à Nantes et après l’annonce de sa fermeture par M. Bachir Boukhzer, recteur de la mosquée, le 13 mars dernier à cause de la crise sanitaire, des bénévoles de l’association « Pouvoir d’agir » se sont organisés en collaboration avec les organisateurs de cette mosquée sis à Nantes pour se lancer dans la fabrication des masques. A cet effet, L’objectif est d’en confectionner 16 000 à destination des migrants, des Ehpad et des du personnel médical.

C’est dans le collège musulman qui se trouvé à l’intérieur de la mosquée « Assalam » que l’atelier a été installé pour fabriquer ses masques. Les classes de ce collège ont été donc utilisées pour permettre aux bénévoles de confectionner les bavettes qui sont en rupture de stock en France. La rareté de ce produit a fait que des bénévoles à travers toute la France essayent de compenser en fabriquant des masques pour surtout aider le personnel soignant durant cette pandémie, mais également aux personnes nécessiteuses.

Chaque jour 200 masques sont fabriqués à l’intérieur de cette mosquée, mais avec l’aide des bénévoles, ils espèrent en produire 16000 : « Nous œuvrons au contact des réfugiés et des personnes âgées. Nous nous sommes rendus compte que certains n’étaient même pas au courant des gestes et attitudes à adopter pour se protéger et protéger les autres. Ces personnes-là n’ont pas la possibilité ni les moyens financiers de se procurer des masques. Donc l’idée est venue d’en fabriquer nous-même », fait savoir le recteur de la mosquée Assalam qui ajoute que « Nous sommes entrés en contact avec un fabricant de tissu. Nous avons acheté chez lui 10 grands rouleaux d’un coton qui répond aux normes sanitaires. On espère faire au moins 16 000 masques », poursuit Bachir Boukhzer.

Outre cette action, la grande mosquée de Nantes assure la distribution de 900 paniers de solidarité durant la semaine aux maisons de retraites. Des colis d’une valeur de 30 €, constitués de denrées alimentaires, viandes, légumes, fromages, conserves : « On mettra deux masques par colis. Il nous en faut 1 800 pour la semaine prochaine », souligne le recteur de la mosquée.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France