Suivez nous

Société

Christophe Castaner traine une conseillère municipale en justice pour « provocation à la haine »

Publié

le

Le Ministre de l’Intérieur Français Christophe Castaner vient de saisir la justice pour « provocation à la haine » suite aux tweets Agnès Cerighelli, ex-élue LREM et conseillère municipale de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines).

L’histoire remonte au 16 février dernier, où Agnès Cerighelli avait posté un tweet « vouloir que Paris et Marseille soient dirigées par des Maghrébines de confession musulmane, c’est trahir la France, son identité et son histoire ». Réagissant à ce tweet, le Ministre a annoncé saisir la justice pour « provocation à la haine » concernant notamment Rachida Dati, en ajoutant que « s’habituer à ce genre de dérapage, rester impassible face à des propos aussi répugnants, c’est faire gagner la haine et reculer la République ». Castaner a ainsi affirmé « je signale ces publications au procureur de la République pour provocation à la haine, en vertu de l’article 40 de procédure pénale ».

Il faut dire que l’élue n’est pas à sa première. En mars 2019, elle avait posté des propos s’en prenant au « lobby LGB ». Le 20 janvier dernier, elle a comparu devant la justice à Versailles. Dans cette affaire, le tribunal doit rendre sa décision, lundi. Pendant le procès, l’avocate d’Agnès Cerighelli a plaidé la relaxe, pourtant, l’accusation a requis six mois avec sursis et 140 heures de travail d’intérêt général à son encontre.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France