Suivez nous

Politique

Canada : Une famille musulmane décimée dans une attaque à la voiture-bélier

Publié

le

À London, à 200 km au sud-ouest de Toronto, une famille musulmane a été visée par un homme au volant d’une voiture. Quatre personnes sont mortes et un enfant de 9 ans est dans un état grave.

Les faits se sont déroulés dimanche soir, les cinq membres de la famille attendaient pour traverser un carrefour lorsqu’un pick-up noir « est monté sur le trottoir et les a percutés ».

Les noms des victimes n’ont pas été divulgués, mais il s’agit d’une femme de 74 ans, d’un homme de 46 ans, d’une femme de 44 ans et d’une adolescente de 15 ans, représentant trois générations d’une même famille, a déclaré le maire de London, Ed Holder. En outre, un enfant de 9 ans a été blessé. Il est toujours hospitalisé mais son pronostic vital n’est pas engagé.

Ce drame, qui a provoqué une vive émotion, constitue l’attaque anti-musulmans la plus meurtrière au Canada depuis la fusillade de la mosquée de Québec qui avait fait six morts en 2017.

Le suspect, Nathaniel Veltman, 20 ans, a pris la fuite après les faits, mais a été arrêté rapidement à 7 km des lieux du drame et a été inculpé lundi de quatre meurtres avec préméditation et d’une tentative de meurtre. La police n’exclut pas d’ajouter « d’éventuelles accusations de terrorisme » à son encontre. L’homme n’a aucun casier judiciaire et aucune affiliation connue avec un groupe spécifique, selon la police. Il portait une veste ressemblant à un gilet pare-balles lors de son arrestation.

Les victimes auraient été « ciblées en raison de leur foi islamique » a déclaré le porte-parole de la police, Paul Waight, ce lundi lors d’une conférence de presse. « Il existe des preuves qu’il s’agissait d’un acte planifié et prémédité », a-t-il ajouté.

 « La haine et l’islamophobie n’ont pas leur place en Ontario. Justice doit être rendue pour l’horrible acte de haine qui a eu lieu hier à London, en Ontario », a réagi le Premier ministre de la province, sur Twitter. « Mes pensées et mes prières accompagnent les familles et les amis [des victimes] en cette période difficile. Ces actes de violence odieux doivent cesser ».

« Je parle au nom de tous les citoyens de London quand je dis que nous avons le cœur brisé », a écrit pour sa part le maire de la ville, dans un communiqué. « Nous sommes tous en deuil pour la famille, de laquelle trois générations sont maintenant décédées. Nous prions pour le rétablissement du garçon de 9 ans qui est toujours à l’hôpital ».

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *