Suivez nous

Société

Boikary Fofana, le guide religieux des musulmans Ivoiriens décède à la suite du Covid-19

Publié

le

Le Cheick Boikary Fofana, premier guide religieux de la communauté musulmane de cote d’Ivoire et président du Conseil supérieur des Imams (Cosim), a rendu l’âme dimanche dernier.  Selon un communiqué du Cosim, le président de cette institution est décédé à la suite de la Covid-19.

Né le 21 février 1943 à Adjamé, le Président du Conseil Supérieur des Imams en Côte d’Ivoire (COSIM) est un homme pluridimensionnel, et est titulaire d’une Maîtrise en sciences commerciales obtenue dans l’une des plus prestigieuses universités du monde, l’Université Al Azhar d’Egypte.  Ancien directeur des ressources humaines de la banque SIB, Cheikh Boikary Fofana est selon FinancialAfrik l’un des artisans de la réforme des écoles et universités confessionnelles islamiques en Côte d’Ivoire. Avant d’être porté à la tête de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire, l’imam principal de la mosquée d’Aghien (Cocody) a contribué à organiser plusieurs structures islamiques, de la Ligue Islamique des Prédicateurs en Côte d’Ivoire (Lipci) au Conseil national islamique (Cni) en passant par l’Association des jeunes musulmans de Côte d’Ivoire (Ajmci). Il sera également le porte-parole du Conseil Supérieur des Imams en Côte d’Ivoire (COSIM) avant d’en prendre la tête suite aux plébiscites de ses pairs imams. 

En outre, il occupera les postes de Vice-président de la Commission Nationale pour la Réconciliation et l’Indemnisation des Victimes (CONARIV) en 2015, de Vice-président de la Commission Dialogue Vérité et Réconciliation (CDVR) en 2011 et de Membre de la Commission chargée de la réforme de la Constitution Ivoirienne en 1999 et de Membre de la Commission d’enquête sur les événements sanglants survenus à la cité universitaire de Yopougon en 1991.

En apprenant la nouvelle, Alassane Ouattara, le Président de la république  est selon ecrtaiens sources cités par les médias resté silencieux de longues minutes, calme, mais affecté. Il a ensuite publié un message sur les réseaux sociaux en déclarant « son immense tristesse » face à la disparition de son « ami et frère ».

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France