Suivez nous

Société

Belgique : l’abattage des moutons est interdit dans certaines régions

Musulmans de France

Publié

le

L’abatage sans étourdissement est interdit dans certaines régions en Belgique à l’image de la Wallonie et en Flandre. Cette situation n’arrange guère les musulmans de Belgique à la veille de l’Aid El Kebir. Aussi, la crise sanitaire du COVID-19, compliquera davantage les choses.

Cependant, l’exécutif musulmans de Belgique (EMB) a tenté des actions en justice pour annuler ces décision dans ces deux régions mais en vain, surtout que l’étourdissement préalable est  un rite incontournable pour un abattage labélisé halal.

Néanmoins, les musulmans de la Wallonie et de la Flandre pourront effectuer le sacrifice à domicile, sauf qu’il leur faudra une autorisation communale qui sera demandé au minimum deux jours avant l’abatage.

« Les dernières se réservent le droit d’accepter ou non la demande, conformément à leurs propres réglementations », rappelle l‘EMB, citant l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA). Par ailleurs, l’abattage à domicile ne dispense pas les sacrificateurs de l’étourdissement préalable des animaux, « dans le respect des décrets flamand et wallon relatifs au Code du bien-être des animaux ».

La région Bruxelles- capitale, seule alternative

Sinon, les musulmans de la région de Wallonie et celle de la Flandre sont obligés de se déplacer jusqu’à la région de Bruxelles– capitale qui permet le sacrifice ans étourdissement.

« Les particuliers sont invités à prendre contact avec des professionnels (bouchers) qui sont les seuls à bénéficier des services de l’abattoir agréé situé à Anderlecht », signifie encore l’EMB.

L’EMB indique avoir multiplié les contacts avec les autorités et qu’il a été « très clair sur sa position concernant l’abattage rituel sans étourdissement ». L’institution « continuera à mener les discussions afin de permettre à la communauté musulmane à vivre sa religion dans les meilleures conditions, dans le respect de la loi et des convictions de chacune ».

Enfin, il est utile de souligner que comme l’offre est en deçà de la demande, ce n’est pas tous les musulmans de Belgique qui pourront se procurer un mouton cette année à l’occasion de l’Aid El Kebir.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France