Société

Arabie Saoudite : Les Tarawih autorisés dans les deux saintes mosquées

Publié

le

Alors que tout les musulmans redoutait l’interdiction de la prière des Tarawih à la Mecque, le roi Salmane d’Arabie saoudite a autorisé les prières de Tarawih dans la Grande Mosquée de La Mecque et la Mosquée du Prophète à Médine pendant le Ramadan, à condition de les réduire à 10 raka’ats.

En effet, Cheikh Abdul Rahman Al-Sudais, chef de la présidence pour les affaires des deux saintes mosquées, a déclaré que la décision était basée sur la volonté du roi Salmane de continuer à organiser les rituels dans les deux mosquées et d’exploiter tous les moyens disponibles pour aider les fidèles à accomplir les rites dans un environnement sûr qui répond à toutes les normes sanitaires internationales.

Il a ajouté que la présidence déployait tous les efforts possibles pour servir les pèlerins et les fidèles pendant le Ramadan.

Le ministère des Affaires Islamiques a annoncé que les prières Tarawih et Qiyaam seront combinées avec la prière de Isha dans toutes les mosquées du Royaume, et qu’elles ne dépasseront pas 30 minutes.

Le ministère a déclaré que la décision avait été prise de réduire la durée de passage des fidèles à l’intérieur des mosquées afin d’éviter des taux élevés d’infection.

Le ministère du Hajj et de la Omra indique qu’à partir du 1er jour du Ramadan, des permis pour la Omra, des prières et des visites aux deux saintes mosquées seront accordées aux personnes qui ont reçu le vaccin Covid-19, selon disponibilité à partir de l’application Tawakkalna.

Le ministère indique aussi que les permis de la Omra peuvent être obtenus dans les hôtels entourant la Grande Mosquée pendant le Ramadan.

Les autorités ont déclaré la semaine dernière que seuls les pèlerins titulaires d’un permis seront autorisés à entrer dans la Grande Mosquée et faire les prières de la Omra pendant le mois de Ramadan et jusqu’à la fin de la pandémie.

Le ministère, en coordination avec l’Autorité saoudienne pour les données et l’intelligence artificielle, signale que les hôtels ne pourront délivrer que des permis de la Omra, pas les permis de prier dans la Grande Mosquée, via les applications Tawakkalna et Eatmarna, conformément aux exigences réglementaires et aux protocoles sanitaires agréés.

Le ministère précise que ces mesures viennent se rajouter aux contrôles et protocoles précédemment annoncés pour la délivrance des permis de la Omra ainsi que des permis de prière dans la Grande Mosquée pendant le Ramadan pour ceux qui répondent aux exigences sanitaires, de sorte que les services prodigués aux pèlerins de la part des secteurs public et privé soient couronnés de succès.

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2021 L'islam de France

Exit mobile version