Suivez nous

Société

Arabie saoudite : le pèlerinage à la Mecque officiellement maintenu

Musulmans de France

Publié

le

Finalement, les autorités saoudiennes ont abdiqué après que la pandémie du coronavirus continue de s’accélérer dans le pays et à travers le monde.

En effet, le Hajj2020 cette année concernera uniquement les personnes « se trouvant à l’intérieur du royaume », a indiqué hier le gouvernement saoudiens.

Ainsi, le pèlerinage de l’année 1441 de l’hégire est certes maintenu mais sous conditions.

Habitués à accueillir des millions de pèlerins chaque année en cette période venue des quatre coins du monde, l’Arabie saoudite va s’apprêter à vivre un pèlerinage des plus spéciales cette année.

Cela dit, le cinquième pilier de l’islam ne sera pas donc annulé mais il sera effectué avec des conditions « compte tenu de la continuation de la pandémie de Coronavirus, de la gravité d’infection dans les rassemblements, les foules humaines et les mouvements entre les pays du monde, et de l’augmentation des taux d’infection dans le monde, il a été décidé de maintenir le pèlerinage au titre de cette année 1441 de l’hégire », a écrit le ministère saoudien du hajj dans un communiqué rendu public hier.

« Le nombre sera très limité pour l’ensemble des nationalités qui se trouvent à l’intérieur du Royaume », ajoute la même source.

Toujours est- il que cette mesure est prise « conformément aux préceptes de l’Islam visant à préserver la vie humaine et suivant les recommandations du ministère de la Santé qui a fait état des risques persistants de cette pandémie et du manque de vaccins et de traitements pour les personnes infectées par le virus », ajoute le communiqué.

Une décision saluée

Déjà avant que l’Arabie saoudienne ne donne son verdict sur le pèlerinage cette année, plusieurs pays musulmans avaient annulé le hajj en raison du COVID- 19, à l’image de la France ou de certains pays de l’Asie.

Par conséquent, la décision d’autoriser uniquement le hajj pour les personnes se trouvant à l’intérieur du royaume a été saluée par de nombreuses institutions islamiques.

En effet, la ligue islamique mondiale (LIM) a salué cette décision de maintenir le hajj avec des restrictions tout en reconnaissant la légitimité de ce pèlerinage.

Dans le même sillage, La prestigieuse institution sunnite Al-Azhar, basée au Caire, a également salué cette décision.

Ainsi, Al- Azhar a jugé cette décision de  « sage et basée sur la jurisprudence islamique ». Youssef Al-Othaimeen, secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique a dit de son côté « apprécier le soin extrême donné à la santé et à la sécurité des pèlerins ».

Il est utile de rappeler que le pèlerinage cette année aura lieu la fin du mois de juillet.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France