Suivez nous

Société

Arabie Saoudite : La Omra va reprendre progressivement

Musulmans de France

Publié

le

Suspendu depuis le mois de mars en raison de la pandémie du COVID- 19, la Omra,  le petit pèlerinage musulman à la Mecque va reprendre progressivement à partir du 4 octobre, c’est ce qu’a annoncé le ministère de l’intérieur saoudien.

Ce pèlerinage qui attire chaque année des millions de personnes a été donc suspendu il y a de cela six mois. Il s’agissait en fait d’une mesure inédite destinée à prévenir la propagation de la maladie Covid-19.

Cependant, à partir du 4 octobre, la omra va reprendre de plus belle, mais concernera uniquement les pèlerins saoudiens et les étrangers résidant au royaume.

En effet, dans un communiqué rendu public par le ministère de l’intérieur, publié par l’agence de presse officielle saoudienne SPA.

« 6.000 citoyens (saoudiens) et résidents (étrangers) du royaume seront autorisés chaque jour à faire la Omra, à partir du 4 octobre ».

Alors que les musulmans venant de l’étranger seront, eux, autorisés à partir du 1er novembre, quand le nombre de pèlerins admis s’élèvera à 20.000 par jour, ajoute le ministère.

La mesure concerne les deux villes saintes de La Mecque et de Médine, les deux premiers lieux saints de l’islam.

Toujours- est-il que cette décision va provoquer  d’énormes pertes au gouvernement saoudien qui génère  des millions de dollars du Hajj et de la Omra.

Selon les chiffres du gouvernement,  Le tourisme religieux, représente 12 milliards de dollars (10,2 milliards d’euros) chaque année.

Rappelons Que le Hajj, le grand pèlerinage à la Mecque a été tout de même effectué cette année ( juillet- août), en dépit de la crise sanitaire. Mais, seuls une dizaine de milliers de fidèles, résidant en Arabie saoudite, ont pu effectuer ce grand pèlerinage, contre quelque 2,5 millions de participants venus du monde entier en 2019.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France