Suivez nous

Société

Angleterre : Une militante suspendue de son parti pour islamophobie envers un député musulman

Publié

le

Le parti conservateur Britannique a suspendu un ancien directeur de campagne pour «racisme flagrant» après qu’un tweet a été publié sur son compte suggérant qu’une député né à Bradford devrait «retourner au Pakistan».

En effet, il s’agit de Theodora Dickinson, qui est accusée d’avoir tweeté: « si la raciste Naz Shah déteste tellement ce pays, pourquoi ne retourne-t-elle pas au Pakistan? ». Le tweet supprimé depuis, a valu à son auteure une suspension du parti.

Un porte-parole du Parti conservateur a déclaré à ce propos: « Theodora Dickinson a été suspendue en attendant le résultat d’une enquête». De son coté, la député Travailliste Naz Shah de confession musulmane  a fait savoir : «ce type de racisme flagrant ne m’empêchera pas de m’exprimer. Bien au contraire, cela ne fait que renforcer pourquoi il est nécessaire de lutter contre l’intolérance ignoble et me rend plus déterminé ».

Réagissant à cette affaire, le Conseil Musulman Britannique (MCB) a reproché au parti son inaction face aux actes islamophobes répétitifs de Dickinson. En l’occurrence lorsqu’elle a publié une vidéo sur la théorie du complot islamophobe sur son compte Twitter après l’attaque de deux mosquées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande. « Le manque d’action du Parti conservateur au cours des 15 derniers mois après que Mme Dickinson a partagé une théorie du complot islamophobe en réponse à l’attaque terroriste de Christchurch montre un sérieux problème avec le parti » souligne le MCB dans un communiqué en ajoutant «maintenant, Mme Dickinson dit à un député musulman: ‘Pourquoi ne retourne-t-elle pas au Pakistan? Ce dernier racisme flagrant suscitera-t-il une action? ».

Le MCB indique avoir remis à la Commission pour l’égalité et les droits de l’homme un dossier de preuves (actes islamophobes) impliquant plus de 300 membres du parti conservateur.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2020 L'islam de France